Premier League : huit managers accusés de corruption !

La tempête arrive sur le football anglais. Le journal The Telegraph a révélé l’existence d’un système de corruption autour de transferts. Huit managers de Premier League sont concernés dont Sam Allardyce, le sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, contraint de démissionner.

Les journalistes du Telegraph ont piégé Sam Allardyce. Se faisant passer pour des représentants d’investisseurs asiatiques, ils ont démasqué le sélectionneur des Trois Lions qui leur a montré comment céder des droits économiques d’un joueur pour un investisseur privé en échange d’une partie du montant du transfert. Ce contournement de tierce propriété est illégale au Royaume-Uni depuis 2008. Sept autres managers, actuels ou passés, sont concernés par l’enquête.

Greg Clarke, le président de la Fédération anglaise, a déclaré aujourd’hui qu’il se sentait bien impuissant face à ce phénomène. Mais le dirigeant veut aller de l’avant! Juridiquement, l’association ne peut rien faire. Désormais, Greg Clarke milite pour que la Fédération puisse examiner davantage les activités commerciales des entraîneurs et souhaite trouver un nouveau manager, de préférence ayant déjà servi en Premier League, afin de remplacer Sam Allardyce à la tête de la sélection. Plusieurs noms ont déjà été cités : Laurent Blanc, ancien joueur de Manchester United, pourrait bien être sollicité prochainement. Jürgen Klinsmann, très apprécié par la Premier League, a refusé, préférant rester à la tête de l’équipe des États-Unis. L’Angleterre s’attend à une saison très compliquée.

Autres articles intéressant

Lyonel Joseph (MRO) : « Je reste prudent »
Sandro Grande (Monteuil) : « On a envoyé un message important »
Le Mistral de Sherbrooke remporte trois points « significatifs » à Beauport