Twitter prêt à influencer le cours d’un match de Ligue 1 française?

Twitter s’enflamme depuis 24 heures. Les internautes demandent à l’équipe du SC Amiens de laisser marquer Lille à la quinzième minute du match opposant les deux formations lundi en championnat. La Ligue professionnelle avait décidé de rejouer entièrement le match après son interruption suite à la chute d’une tribune de dizaines de supporters lillois fêtant l’ouverture du score de leur formation à la quinzième minute.

Samedi 30 septembre au stade de la Licorne d’Amiens. On joue depuis quinze minutes lorsque le Lillois Fodé Ballo-Touré ouvre la marque. Le défenseur partage sa joie avec les supporteurs lorsqu’une barrière cède sous la pression des fans. Plusieurs dizaines d’entre eux chutent sur la pelouse. Bilan : 29 blessés dont cinq graves. Après enquête, la Ligue professionnelle de football a décidé de faire rejouer le match ce lundi depuis la première minute au même endroit avec un score de 0-0. Une décision qui avantage évidemment Amiens.

Choqué par cette issue, un journaliste français, Didier Roustan, a décidé d’agir. En voulant valoriser l’éthique du soccer, il demande aux dirigeants d’Amiens de laisser passer quinze minutes de jeu et d’encaisser le but, puis de vraiment jouer le match par la suite. Un scénario qui représente fidèlement celui de la première opposition entre les deux équipes. Pour accentuer la pression, le journaliste a demandé aux internautes de réagir au #joannindebout, du nom du président du club amiénois, l’invitant à élever des valeurs d’intégrité du soccer par rapport à l’exigence du résultat. Depuis, des milliers d’internautes ont relayé le message… Que vont faire les Amiénois? Réponse lundi 13h, heure québécoise.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Canada futsal : cinq minutes qui font mal
Thomas Meilleur-Giguère : « Ma manière de remercier l’ARS Lanaudière »
Canada futsal a bousculé le Costa Rica