Valence est officiellement en crise

Potentiel relégable ce week-end, Valence connait une période franchement creuse. Avec 12 points en 15 matchs, le club espagnol connait l’un des pires débuts de saison de son histoire. Ce soir, après la défaite contre la Real Sociedad (3-2), les supporteurs attendaient les joueurs à la sortie du stade.

« Bande de mercenaires! », « Vous ne méritez pas ce maillot! » Les banderoles déroulées ce soir après la rencontre Real Sociedad – Valence CF sont assez explicites. Les supporteurs perdent patience de voir leur équipe se traîner au classement. Leur déception est d’autant plus grande que le propriétaire singapourien avait promis que le club allait passer dans une nouvelle dimension, et ce, dès 2014. Mêmes les récentes arrivées de l’international argentin Enzo Perez, ainsi que des attaquants Rodrigo Moreno et Alvaro Negredo (aujourd’hui prêté à Middlesborough) n’ont pas convaincu. Valence est pour le moment à la 17e place, l’une des pires saisons de son histoire.

Avant le match contre la Real Sociedad, l’entraîneur Cesare Prandelli avait mis ses joueurs face à leurs responsabilités en pleine conférence de presse : « Celui qui ne veut pas mouiller le maillot, qu’il s’en aille! Je veux voir sur qui je peux compter grâce à une attitude irréprochable sur le terrain. Cela fait deux mois que nous travaillons dur à l’entraînement. C’est une désillusion pour moi. » D’ailleurs, la Real Sociedad ouvrait le score… au but de deux minutes de jeu. Durant toute la rencontre, la nonchalance de certains joueurs fut mis en lumière. Après un match où ils ont été dominés, les Valencians durent attendre une heure dans les vestiaires pour pouvoir rentrer chez eux… sous les insultes de supporteurs encore présents…

www.justesoccer.com

Photo superdeporte

Autres articles intéressant

L’arbitre du match Barcelone – PSG dans l’oeil du cyclone
Mais qui veut la peau d’Arsène Wenger?
La presse espagnole se déchaîne sur le FC Barcelone