Argentine : Messi, stop ou encore?

Avant le Mondial en Russie, la réponse était évidente : Lionel Messi jouera la Coupe du Monde au Qatar. Après l’échec hier contre la France en huitième de finale et l’isolement du numéro 10 depuis, le doute subsiste.

Le cauchemar refait surface. Après la désillusion de 2014, Lionel Messi a semblé le plus choqué de son équipe, selon la presse argentine, par l’élimination de sa sélection contre la France hier. Le capitaine de l’Albiceleste n’a pas beaucoup parlé aux médias et a disparu, quittant la Russie en toute discrétion, pour rejoindre ses proches. Plusieurs de ses coéquipiers sont partis en évoquant leur avenir : Mascherano et Biglia ont annoncé qu’ils prenaient leur retraite internationale. Cette fois, « la Pulga » ne prendra pas de décision à chaud comme il a pu le faire après la troisième finale internationale consécutive perdue en 2016 contre le Chili en Copa America. Destiné à prendre une position plus reculée sur le terrain pour la prochaine Coupe du Monde alors qu’il aura 35 ans, Lionel Messi n’est pas sûr du tout de poursuivre l’aventure.

Le prochain rassemblement est prévu en octobre. Reste à savoir comment la sélection va se reconstruire. Avec une défense à revoir, le compartiment offensif laisse aussi à désirer après des éliminatoires compliqués lors desquels l’Argentine a dû attendre les derniers matchs pour assurer sa présence en Russie. Atomisée en amical contre l’Espagne (1-6), l’Argentine n’a pas su battre l’Islande (1-1), a pris une volée contre la Croatie (0-3) et a battu le Nigeria dans les dernières secondes (2-1) pour finir par se faire éliminer par une équipe de France bien supérieure malgré le score (3-4). L’entraîneur Jorge Sampaoli n’a pas encore donné sa décision s’il désirait poursuivre. La Fédération, qui subit des troubles concernant sa gouvernance depuis plusieurs mois, doit vite donner la direction à suivre.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Les Carabins savourent leur premier titre national masculin
Les routes du FC Gatineau et de Sylver Castagnet se séparent
Aboubacar Sissoko drafté par Hamilton (CPL)