Coupe du Monde 2018 : L’Argentine en danger!

Après une nouvelle défaite, cette fois-ci à domicile contre le Paraguay (0-1), l’Argentine se trouve dans une situation compliquée. Cinquièmes, les partenaires de Di Maria voient revenir son adversaire du jour au classement. Le Chili n’est pas loin non plus. La route pour la Coupe du Monde en Russie est bien sinueuse.

L’entraîneur Edgardo Bauza a du souci à se faire. Lionel Messi blessé, personne ne semble en mesure d’assumer le rôle de sauveur dans cette sélection argentine. Hier soir, face au Paraguay, l’Albiceleste a montré ses limites face à un adversaire loin d’être impressionnant. Higuain, Di Maria et Gaitan sont montrés du doigt. Pire, Agüero, si brillant en ce début de saison avec Manchester City, est retombé dans ses travers en ratant un penalty! Dybala? L’attaquant de la Juventus est resté sur le banc pendant une heure, assistant impuissant à un spectacle bien fade. Le public présent à Cordoba n’a pas manqué de siffler ses joueurs.

Le but marqué par le Paraguay est éloquent. Sur un ballon perdu par les Argentins en zone offensive, Angel Romero se joua de deux défenseurs avec une facilité déconcertante pour lancer vers le but Derlis Gonzalez qui trompa Sergio Romero sur son côté fermé. Cinquième avec 16 points, l’Argentine possède encore son destin entre les mains mais cela se resserre derrière avec le Paraguay à un point et le Chili à deux. Le calendrier s’annonce aussi compliqué avec un déplacement au Brésil et la réception de la Colombie. Lionel Messi sera certainement présent mais pourra-t-il prendre les choses en mains à lui tout seul?

Classement zone Amsud : 1. Brésil 21 points ; 2. Uruguay 20 ; 3. Équateur 17 ; 4. Colombie 17 ; 5. Argentine 16 ; 6. Paraguay 15 ; 7. Chili 14 ; 8. Pérou 8 ; 9. Bolivie 8 ; 10. Vénézuela 2.

Photo : Daniel Caceres.

Autres articles intéressant

Coupe du Monde 2026 : l’Amérique du Nord est l’option la plus crédible
CAN 2017 : ce qu’il faut savoir
Coupe du Monde 2022 : la plainte contre la FIFA concernant les conditions de travail des ouvriers rejetée