JO : Les États-Unis éliminés, Hope Solo enrage


C’est la sensation de ces quarts de finale ! Triple médaillés d’Or, les États-Unis se sont inclinés aujourd’hui face à la Suède. La fin d’un règne de douze ans sur la compétition.

Bien sûr, la manière suédoise n’est pas la plus belle à regarder. Pour contrer Carli Lloyd et les Américaines, les Scandinaves ont tout misé sur leur défense. Elles ont attendu leur heure durant toute la rencontre. À tel point que Hope Solo, la gardienne américaine, s’est ennuyée ferme durant toute la première période. Durant ce temps, ses équipières poussaient. Elles auraient pu être récompensées sur une belle tentative d’Alex Morgan à bout portant mais la gardienne suédoise réalisait un superbe arrêt réflexe (3e). Si les USA avaient la possession du ballon, les duels dans les airs étaient clairement pour les Européennes. D’ailleurs, ces dernières auraient pu ouvrir la marque sur coup de pied arrêté, comme l’a fait la Colombie par deux fois en match de poules. Lorsqu’elle était sollicitée, la défense américaine montrait des signes de faiblesse. Et après une nouvelle contre-attaque, les Suédoises trouvaient le chemin des filets grâce à la remplaçante Stine Blackstenius (61e). Au courage, les États-Unis revenaient assez rapidement au score grâce à Alex Morgan (77e). Après des prolongations stériles, les Suédoises faisaient finalement la différence lors de la séance de tirs au but (4-3).

Pour Hope Solo, c’était de trop. La célèbre gardienne américaine ne mâchait pas ses mots après la rencontre, reprochant l’attitude défensive de ses adversaires : « On a joué contre une bande de lâches. Par contre, nous avons joué avec du coeur et on s’est procuré plusieurs occasions de marquer. Ce n’est pas la meilleure équipe qui a gagné ce soir. » La sélectionneuse suédoise, Pia Sundhage, est une vieille connaissance des Américaines puisqu’elle les a entraînées de 2008 à 2012. La charge d’Hope Solo ne l’a pas intéressée une seule seconde : « Je n’en ai rien à faire. Je vais à Rio, elle rentre à la maison. » Désormais, le podium olympique sera forcément inédit dans l’histoire du soccer féminin !

Suède – États-Unis : 1-1 (0-0), 4-3, tab.

Buts : Blackstenius (61e) pour la Suède ; Morgan (77e) pour les États-Unis.

Autres articles intéressant

Coupe du Monde 2026 : l’Amérique du Nord est l’option la plus crédible
CAN 2017 : ce qu’il faut savoir
Coupe du Monde 2022 : la plainte contre la FIFA concernant les conditions de travail des ouvriers rejetée