Le président de la Fédération haïtienne banni en raison d’abus sexuels

Yves Jean-Bart n’est plus le président de la Fédération haïtienne. Le dirigeant a été reconnu coupable d’harcèlements et abus sexuels envers des joueuses des équipes sous sa juridiction. Il a été banni du soccer à vie et devra s’acquitter d’une amende de 1,43 millions de dollars canadiens.

Tout a démarré par les révélations du Guardian et du journaliste indépendant Romain Molina en avril dernier. Yves Jean-Bart, président de la fédération haïtienne depuis 2000, a été reconnu coupable hier par la FIFA d’avoir abusé sexuellement de joueuses d’équipes d’Haïti, y compris de filles mineures. Le dirigeant, surnommé « Dadou » contraignait les malheureuses à avoir des relations avec lui au sein du centre technique à Croix-des-Bouquets, situé à plusieurs encablures de Port-au-Prince. Ces horreurs ont duré plusieurs années et des complices sont en passe d’être identifiés.

Déjà suspendu 90 jours suite aux révélations en avril, le dirigeant de 73 ans a été banni à vie après le jugement rendu par la FIFA qui a reconnu que l’intéressé avait « rompu l’article 23 sur la protection physique et l’intégrité mentale ainsi que l’articule 25 sur l’abus de position. » Sa suspension à vie concerne toute activité liée au soccer au niveau national et international. Alors que la justice haïtienne n’a reconnu aucun méfait, son avocat a décidé de faire appel de cette décision.

Photograph: Alexandre Schneider/Getty Images

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Tour d’Europe du 3 décembre : Paris miraculé
Tour d’Europe du 2 décembre : Le poste de Zinedine Zidane en danger !
Tour d’Europe du 1er décembre : L’heure de vérité pour le Real Madrid et Liveprool ?