Luka Modric : « On était motivé par le manque de respect des médias anglais »

La Croatie est venue à bout des Anglais hier en demi-finale de la Coupe du Monde (2-1, ap). Après la rencontre, Luka Modric, le maître à jouer de la sélection, a confié que les déclarations des journalistes et experts de ses adversaires ont contribué à renforcer sa motivation et celle de ses équipiers.

Les Anglais s’y voyaient déjà. Après avoir raillé leur sélection pendant tant d’années, les médias d’Angleterre n’hésitaient pas à lancer publiquement que les Three Lions allaient se qualifier pour la finale grâce à la fatigue de la Croatie, équipe qui s’est qualifiée aux tirs au but lors des deux précédents tours : « Les journalistes et experts ont parlé à la télévision…, expliqua Luka Modric après le coup de sifflet final. Ils ont sous-estimé la Croatie, ce qui est une grosse erreur. Tous ces mots qu’ils ont écrits, on les a lus dans le vestiaire avant le match est on s’est dit : ‘Ok, on va voir qui sera fatigué aujourd’hui’. On était motivé par le manque de respect des médias. Ces personnes doivent être plus humbles et respecter leurs adversaires. On leur a montré que nous n’étions pas fatigués. »

Demi-finaliste malheureux en 1998, la Croatie revient sur le devant de la scène mais Luka Modric estime que son équipe n’aurait pas dû attendre les prolongations pour se qualifier pour la finale : « On a dominé le match physiquement et mentalement. On doit tuer la rencontre avant les prolongations. C’est un rêve et le plus grand succès de l’histoire de la Croatie! C’est la plus longue épopée de la sélection qui avait échoué en 1998 contre la France, adversaire qu’elle retrouvera dimanche : « Cela fait 20 ans que l’on parle de cette défaite dans le pays, confie l’entraîneur Zlatko Dalic. Peut-être que ce match a une signification historique. Dieu nous donne l’opportunité de remettre les compteurs à zéro. »

Crédit Photo : The Guardian

La rédaction de www.justesoccer.com

 

Autres articles intéressant

Andy Kontogiannis (Panellinios) : « En tant que président c’est impardonnable, mais… »
Le match Montréal City – Milanello perturbé par des insultes racistes, misogynes et homophobes?
Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »