Impact de Montréal : l’équipe s’excuse après le match contre le Fire

La déception est énorme! Face à une équipe de Chicago qui n’avait pas gagné depuis un mois, l’Impact n’a tout simplement pas existé. Une défaite (0-3) aux allures d’humiliation oblige le staff et les joueurs à prendre la parole pour s’expliquer… et s’excuser.

Laurent Ciman était visiblement exaspéré. Sans viser personne en particulier, le meilleur joueur de l’Impact hier citait les manques de son équipe : « Il faut que l’on comprenne que nous devons défendre en équipe. Si tu ne cours pas du début à la fin, si tu es toujours deuxième au ballon, tu ne vas pas gagner. On s’est vu trop beau face à une équipe qui n’a rien lâché. » Après la cinglante défaite contre les Red Bulls, les Montréalais n’ont pas réagi. Malgré quelques séquences offensives, bien trop rares, les partenaires de Mallace ont été dominés dans tous les domaines du jeu. Hassoun Camara :  » Ils étaient concentrés défensivement. Le premier but était dur à avaler, mais nous aurions dû être en mesure de rebondir, ce que nous n’avons pas fait. Nous avons la chance de nous reprendre ce mercredi, et nous allons nous concentrer là-dessus. »

Mauro Biello, qui avait tenté de faire jouer Mancosu sur un côté pour laisser Didier Drogba en pointe, regrette le comportement de son équipe : « Je veux m’excuser, au nom de mon équipe, pour cette performance, car ce genre de prestation fait mal. Nous avons joué contre une équipe qui en a donné plus que nous, qui a gagné chaque duel physique pour le ballon. Ce que nous avons donné ne suffit pas, et j’espère qu’on ne reverra pas de match comme ça cette année. » Plus que la défaite, la manière est vraiment inquiétante pour la suite de la compétition. L’alarme est donnée. Mercredi face au DC United au stade Saputo, l’Impact n’a pas le choix.

Autres articles intéressant

Les matchs de soccer autorisés pour tous au Québec à partir de lundi !
Le Défi Futsal invite tous les joueurs de soccer à courir pour la bonne cause
Angelo Jean-Baptiste (Fabrose) : « Mes équipes sont traditionnellement offensives »