Philippe Eullaffroy : « L’Académie de l’Impact de Montréal peut être un tremplin vers les meilleurs clubs »

Le récent transfert de Ballou Jean-Yves Tabla au FC Barcelone a mis sous le feu des projecteurs l’Impact de Montréal pendant quelques jours. Mais pas seulement. Philippe Eullaffroy, directeur de l’Académie, nous explique les conséquences d’un tel événement.

Philippe, que représente le transfert de Ballou Jean-Yves Tabla?

Beaucoup de choses! Tout d’abord, cela met en valeur le travail effectué par l’Académie de l’Impact de Montréal ainsi que des clubs amateurs par où est passé le joueur. Cela valide aussi les options de développement que nous avons pris et l’orientation que Joey Saputo a souhaité donner à sa structure. L’Académie de l’Impact de Montréal peut être un tremplin pour accéder aux plus grands clubs. Ballou Jean-Yves Tabla est un exemple supplémentaire qu’un jeune Québécois peut vivre du soccer.

Justement, l’Académie de l’Impact de Montréal est quasiment l’unique solution pour un Québécois de devenir professionnel tout en restant dans la province. Est-ce une pression supplémentaire dans votre travail?

Notre responsabilité est d’abord vis-à-vis du club. Notre rôle est de développer des joueurs au plus haut niveau pour qu’un maximum puisse jouer en équipe première. 95% des jeunes que nous développons sont québécois. Est-ce une pression supplémentaire? Peut-être, mais ce n’est pas la principale. Notre soucis prioritaire est l’équipe de MLS.

Quelles sont les qualités qui ont permis à Ballou Jean-Yves Tabla d’exploser au plus haut niveau?

Nous avons plusieurs joueurs qui possèdent son potentiel technique au sein de l’Académie. Mais il a ce dénominateur commun à tous les sportifs de haut niveau : sa volonté d’apprendre, sa capacité à se remettre en question et à reproduire ce qu’on lui conseille. Il a aussi beaucoup écouté ses entraîneurs. Sans ses qualités mentales, il n’aurait certainement pas pu exploiter tout son talent!

Pensez-vous que ce transfert permettra d’accroître la notoriété de l’Impact de Montréal et du soccer au Québec?

C’est génial! Le FC Barcelone est une grosse caisse de résonance dans le monde du soccer. Mais la notoriété de l’Impact avait déjà commencé lors de l’épopée en Ligue des champions, des arrivées de joueurs comme Alessandro Nesta et Didier Drogba. Aujourd’hui, cela se poursuit avec Rémi Garde aux commandes de l’équipe.

Rémi Garde est un coach formateur. Espérez-vous qu’il influence l’Académie?

On espère vraiment qu’il apportera son expérience du haut niveau. Il a réussi à faire jouer ses jeunes à Lyon. Pour le moment, il doit mettre en place son plan de jeu avec l’équipe professionnelle, ensuite il influencera l’Académie. Le club a nommé un entraîneur à succès ayant la fibre « jeunes ».  Il est très sensible au fait de faire jouer des garçons formés au club. Mais ce sont à eux d’obliger Rémi Garde à les faire jouer. Nous savons qu’il n’aura aucune hésitation à donner la chance à un jeune même dans un souci de performance.

Crédit photo : Impact de Montréal

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont passe par une belle porte face à Fabrose
Edmond Foyé (Dynamo de Québec) : « Ce sont les joueurs qui décident »
PLSQ : La machine St-Hubert s’enraye, le FC Lanaudière en profite