Une nouvelle équipe en NWSL en 2017?

Les Railhawks de Caroline pourraient inscrire une équipe féminine dans l’élite américaine en NWSL. Pour le moment, les négociations se poursuivent mais restent prometteuses. Les dirigeants de la franchise ont assuré publiquement que l’intérêt est très fort. Reste à suivre les paroles par des actes.

Actuellement, les Railhawks évoluent en NASL. Mais Curt Johnson, le président de la franchise, assure que son équipe pourrait bientôt jouer au niveau supérieur : « Notre propriétaire Steve Malik et moi-même avons rencontré le commissaire de la NWSL Jeff Plush en juin dernier. Il existe un intérêt des deux côtés. Le processus est en cours mais nous voulons aussi vérifier les conditions d’une telle adhésion en terme de budget, de structure, de relationnel avec la fédération ainsi que de la vision à long terme. »

En cas d’accord, la franchise rejoindrait le premier niveau dès le début de la prochaine saison. Curt Johson est confiant : « Nous avons les infrastructures, les différents soutiens nécessaires et beaucoup de top joueuses vivent dans la région. Nous devrions prendre une décision dans les deux prochains mois. » Le terrain où évoluent les Railhawks bénéficie d’une capacité de dix milles personnes, ce qui devrait être suffisant. Le WakeMed Soccer Park accueille beaucoup de compétitions universitaires féminines et de NCAA masculine.

Steve Malik a beaucoup de projets pour son club. L’équipe masculine pourrait elle aussi rejoindre la MLS. Pour l’équipe féminine, comme masculine, le développement du WakeMed Soccer Park est particulièrement intéressant : « On veut instaurer le plus haut niveau de soccer possible en Caroline, poursuit le président de la franchise dans les colonnes de l’Equalizer. Cela passe aussi par le développement de notre stade : des sièges supplémentaires seront ajoutés ainsi que des loges VIP et d’autres équipements.  »

Enfin, si Steve Malik possède de bons moyens financiers, il devrait aussi n’éprouver aucune peine à trouver des sponsors. Les Railhawks sont basés à Cary où sont localisées plus de 200 entreprises. De plus, douze milles joueurs de soccer sont enregistrés dans un rayon de quelques miles. La franchise détient toutes les bases pour réussir son projet.

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont plonge Blainville dans le doute
PLSQ : Mont-Royal Outremont a-t-il les moyens de bousculer Blainville?
PLSQ : En dominant Saint-Hubert, le Dynamo remonte au classement !