Les Thorns de Portland prêts à faire sans leurs internationales?

Leaders de la NWSL, les joueuses de Mark Parsons affrontent demain Kansas City, huitième. Sans leurs internationales (Heath, Henry et Heath notamment), parties rejoindre leurs sélections pour les Jeux olympiques (3-20 août), les Thorns de Portland devront assumer leur statut. Y parviendront-elles?

Un élément de réponse : c’est l’incertitude. Pour palier aux absentes, les dirigeants ont fait signer trois joueuses amatrices en plus de la très polyvalente Jennifer Skogerboe en provenance de République tchèque. Mais son visa de travail peine à arriver aux Etats-Unis : « On espère que là-bas, quelqu’un peut appuyer sur le bouton pour accélérer les choses », s’inquiète Mark Parsons sur le site du club.

La défenseur Williamsson et la milieu Johnson s’entraînent presque normalement mais ne devraient pas pouvoir jouer plus que quelques minutes dans le meilleur des cas. Le leader est en difficulté, l’équipe saura-t-elle faire face?

Autres articles intéressant

Amandine Henry : « Ma priorité est de rester avec les Thorns »
New-York Western Flash champion de NWSL !
NWSL : Washington Spirit – Western New York Flash en finale !