Alexandre Da Rocha : « L’ARS Rive-Sud m’a pris le projet de PLSQ féminines »

Alexandre Da Rocha pensait être en charge de l’équipe de PLSQ féminine jusqu’au jour où l’ARS prit les devants. Un scénario que le technicien digère difficilement .

La colère se mêle à la déception. Alexandre Da Rocha pensait piloter le projet de PLSQ féminine sur la Rive-Sud. D’ailleurs, il avait contacté plusieurs joueuses et sondé au moins un entraîneur pour monter son effectif : « Tout a commencé en juillet dernier, se souvient-il. Je reçois un appel téléphonique de Pierre Marchand, le Président de la Fédération. Il me demande de mettre une équipe sur pieds. » Mais le règlement du championnat complique la tâche du dirigeant : « Le regroupement de clubs est interdit, poursuit-il, mais Pierre Marchand m’assure qu’il se chargera personnellement de cette partie du règlement. J’ai donc rencontré l’ARS Rive-Sud qui n’a pas trouvé d’intérêt. Je me suis ensuite dirigé vers les clubs du secteur pour m’appuyer dans ma démarche et j’ai réussi à trouver un budget de 60 000 dollars avec 3 organismes (Varennes-St-Amable, Boucherville et La Prairie)! Pour assurer l’inscription de l’équipe, j’ai ainsi déposé 5 000 dollars de mes fonds propres à la Fédération. »

Tout semble aller sur la bonne voie. Néanmoins, la Fédération du Québec insiste pour que l’ARS Rive-Sud donne son accord afin de valider l’inscription : « J’ai recommuniqué avec Marc Wilson, le directeur général, qui m’a demandé un laps de temps pour me donner une réponse. Le président de la FSQ a fait la même démarche auprès de Vincent Roberto, président de l’ARSRS. Le temps s’est étiré, étiré jusqu’au jour où j’ai reçu un mail affirmant le projet de l’ARS Rive-Sud pour le championnat! Je me suis senti trahi! » En plus de se sentir doublé par la structure régionale et provinciale, Alexandre Da Rocha estime que le nouveau projet est moins avantageux que le sien : « Le budget est divisé par deux et certaines joueuses réfléchissent désormais avant de s’inscrire à cause de ce scénario. Je suis très déçu par certaines personnes que je connais depuis des années! » Contactée, l’ARS Rive-Sud n’a pas souhaité commenter cette affaire.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Universitaire : Les Patriotes féminines poursuivent leur rythme, McGill surprend le Rouge et Or
« Un moment, le joueur doit faire un choix »
Longueuil gagne pour sa dernière à domicile