Blainville remporte la coupe PLSQ face à une équipe de Gatineau héroïque !

Blainville réalise le doublé coupe – championnat PLSQ en s’imposant samedi soir face à Gatineau (1-0). Mais la tâche n’était pas si facile face aux jeunes joueurs de l’Outaouais.

Qui aurait cru que cette jeune équipe de Gatineau, avec une moyenne d’âge d’à peine 20 ans, pouvait tenir la dragée haute face à Blainville? La formation de l’Outaouais a montré dès les premières minutes qu’elle n’était pas venue à Terrebonne pour faire de la figuration. En témoignent son impact physique et sa présence dans les duels qui lui permettaient de récupérer des ballons hauts sur le terrain afin de se procurer des situations intéressantes. Garcia Lobo cadrait sa frappe sur un coup franc aux vingt-mètres. Le gardien Ofouya repoussa et Toussaint reprenait dans un angle fermé mais le portier Blainvillois repoussait encore d’un réflexe (9e). L’orage passé, Blainville installa son jeu et commençait à se montrer insistant devant la surface gatinoise. Un centre de Lachouri fut repris par Mayard qui ne cadrait pas sa reprise de la tête (18e). Belguendouz tenta sa chance à deux reprises mais n’eut pas plus de réussite (20e). Finalement, l’ouverture du score venait d’un long dégagement d’Ofouya dans le dos de la défense. Kalinowski prolongea la trajectoire du ballon de la tête mais Mayard faisait parler sa puissance pour griller la défense à son adversaire et redresser le ballon d’une demi-volée croisée, Sobze était battu (1-0, 29e). Incertain suite à une blessure à la cheville, l’attaquant célébra son but avec Isabelle Charest et Simon Alary, le staff médical de l’équipe.

Ce but semblait libérer Blainville à l’image de cette volée audacieuse de Michelot depuis son couloir gauche qui passait à un bon mètre des buts de Sobze (32e). Mais Gatineau a du caractère! Au retour des vestiaires, un numéro de Cyr Gauthier au milieu de trois joueurs permit à Garcia Lobo de tenter sa chance sur un nouveau coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Mais l’avant-centre tira directement dans le mur (47e). Le Champion PLSQ réagissait par Belguendouz qui adressa une passe lobée à Leconte dans la surface mais le milieu offensif ratait son geste (50e). L’équipe de Sylver Castagnet guettait la moindre opportunité de créer le danger à l’image de Toussaint, dont le centre en retrait fut repris de volée par Abdullah mais Ofouya, bien placé, captait le ballon (61e). Sur l’action suivante, Leconte déborda et centra pour Mayard qui tira au-dessus (62e). Belguendouz tenta une volée de vingt mêtres qui passa juste à côté des buts de Sobze (65e). Gatineau croyait avoir égalisé sur un centre de Garcia Lobo pour Toussaint qui, à la lutte avec Ofouya, parvint à mettre le ballon au fond des filets. Mais l’arbitre siffla un hors-jeu (69e). Toussaint, encore lui, s’échapa sur le côté gauche et centra pour Garcia Lobo qui manqua son contrôle de quelques centimètres, ce qui permit à Ofouya de se saisir du ballon sur une sortie autoritaire (71e). Gatineau semblait fatigué et jetait ses dernières forces dans cette bataille de tous les instants. Blainville profitait ainsi des espaces et Leconte, suite à un centre de Lachouri mal dégagé, fut à deux doigts de marquer d’une reprise de volée (75e). Mayard aurait pu doubler la mise sur un nouveau centre de Leconte mais Sobze gêna le buteur blainvillois (76e). L’attaquant de l’ASB tenta encore sa chance sur un lob de vingt-cinq mètres mais trouva le poteau (81e). Gatineau tenta le tout pour le tout sur la fin mais n’a pas su déséquilibrer le bloc d’Emmanuel Macagno.

BLAINVILLE – GATINEAU : 1-0 (1-0)
But : Mayard (29e).

Ils ont dit

Emmanuel Macagno (Blainville) : « On s’attendait à ce que Gatineau nous fasse la vie dure. Notre adversaire a joué avec son état d’esprit et le match a vécu peu de temps morts. Nous n’avons pas pris Gatineau de haut mais ce n’était pas notre meilleur match. J’aurais aimé que l’on marque ce deuxième but afin d’être plus serein. »

Sylver Castagnet (Gatineau) : « On voulait surprendre Blainville grâce à un jeu fait de pressing, d’efforts et de courage. On s’est créé des situations intéressantes mais il a manqué ce geste pour faire la différence. On a montré beaucoup de bonnes choses pour le futur et on a montré que l’on pouvait se mettre au niveau d’une équipe comme Blainville. Des joueurs ont marqué beaucoup de points aujourd’hui pour la suite de leur carrière en PLSQ. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont passe par une belle porte face à Fabrose
Edmond Foyé (Dynamo de Québec) : « Ce sont les joueurs qui décident »
PLSQ : La machine St-Hubert s’enraye, le FC Lanaudière en profite