Craig Stead (Ottawa South United) : « Le facteur ‘distance’ est la principale raison de notre venue en PLSQ »

La Fédération du Québec a officialisé hier la venue d’Ottawa South United en PLSQ masculine et féminine. Un soulagement pour la formation ontarienne qui réduit ainsi considérablement les distances lors de ses matchs à l’extérieur.

Toronto, Mississauga, Hamilton, London ou encore Oakville. Toutes ces villes bordant le même secteur ouest du lac Ontario possèdent une formation en League One, l’équivalent de la PLSQ. Une aubaine certainement pour jouer des matchs de haut niveau avec des trajets très courts. Mais un enfer lorsque l’on vient d’Ottawa qui se situe à cinq heures de route de l’ensemble de ses adversaires. Ainsi, l’occasion d’intégrer la PLSQ et de jouer des rencontres à 2 voire 3 heures de route est une aubaine que les dirigeants ontariens n’ont pas laissé passer : « Le facteur ‘distance’ est la principale raison de notre venue en PLSQ, souligne Craig Stead, directeur des opérations au club de la capitale canadienne. Voyager ainsi à travers l’Ontario était un challenge compliqué à gérer. »

Lanterne rouge de League One chez les hommes, en milieu de tableau chez les femmes, Ottawa South United entend bien relever le défi québécois : « Effectivement on veut rivaliser à ce niveau, poursuit Craig Stead. La possibilité de se faire voir par des équipes de CPL donnent une motivation supplémentaire. Nos joueurs sont jeunes et les plus âgés sont universitaires. Ici, on fait du développement uniquement. Nous avons eu des difficultés l’année dernière car on était aussi l’équipe masculine la plus jeune du championnat. » Ce changement de province pourrait aussi changer la donne au niveau de l’effectif : « On va apprendre durant cette première saison. Aucun joueur n’a signé pour le moment, assure le dirigeant ontarien. On a pu anticiper avec des anciens membres du FC Gatineau. L’équipe devrait être prête courant février. »

Crédit Photo : Cameron Solaski

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

AAA masculin : Un démarrage tranquille
Les saisons PLSQ féminine et masculine auront bien lieu !
Des retrouvailles en guise d’ouverture en AAA masculin