Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »

Victime d’une injure raciste dimanche dernier, Daivy Makunza reçoit une immense vague de soutiens. Parmi eux, le Sporting Montréal l’a invité au coup d’envoi du match de PLFQ samedi contre Albiceleste. L’occasion pour le Longueuillois de lancer sa lutte contre le racisme sur et autour des terrains.

Le jeune homme relève la tête. Affecté par l’injure raciste dont il a été victime dimanche en coupe PLSQ, Daivy Makunza a retrouvé le moral depuis : « Je pensais ne jamais refouler un terrain mais vu les nombreux messages de soutiens de joueurs, parents et même des enfants du club de Longueuil sur les réseaux sociaux, j’ai révisé ma décision. » Le milieu de terrain revient aussi sur l’incident avec le joueur : « J’ai pardonné l’acte en lui-même. Mais faire ses excuses publiques par voie de presse est un manque de considération selon moi. Cela ressemble à des excuses forcées par la situation et cela montre clairement qu’il ne sait pas pourquoi il s’excuse sinon il serait venu s’excuser en privé. »

La prise de conscience collective dans la province concernant le phénomène a mis l’ancien joueur de l’UQAM sur le devant de la scène et ce dernier compte bien en profiter. Il sera présent samedi à 18h45 au Sportxpo de Laval lors du coup d’envoi du match Sporting Montréal – Juve United : « J’ai été invité à assister à la rencontre et on arborera un t-shirt de lutte contre le racisme, explique-t-il. Depuis lundi, je reçois énormément de plaintes de parents et de joueurs. Beaucoup d’événements racistes sont passés sous silence. J’aimerais faire davantage de prévention auprès du public et pas seulement dénoncer. » La lutte a commencé!

Deuxième journée de PLFQ, samedi de 15h à 21h, 2890, Dagenais Ouest, Laval

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Les transferts PLSQ maculine 2019
John Bellini (FC Lanaudière) : « Une identité lanaudoise en PLSQ »
As Leones (futsal) : Les coulisses d’un « projet de quartier »