L’AS Blainville bientôt sanctionné par la Fédération du Québec?

La tension monte en PLSQ à quelques jours du début de saison. Plusieurs dirigeants de clubs estiment que Blainville a bénéficié de largesses depuis quelques mois. La Fédération pourrait sanctionner le club à la suite du désistement du FC Sparte, composé de plusieurs joueurs de l’ASB, au Championnat canadien de Futsal. Retour sur plusieurs épisodes reprochés au champion PLSQ.

Le match des Étoiles 2017 : Alors en tête du championnat, Blainville n’a envoyé aucun joueur de son équipe participer au match des Étoiles contre l’Ontario. Cette année, Emmanuel Macagno, entraîneur champion en titre, sera le coach du Québec. Par ailleurs, une nouvelle loi est à l’étude : une équipe refusant d’envoyer ses joueurs en sélection s’exposerait à une sanction financière.

Reproche concernant l’agencement du calendrier : Plusieurs clubs de PLSQ ont eu à s’arranger avec Blainville pour reporter un match. À chaque fois, l’ASB aurait eu le dernier mot sans véritable conciliation possible, selon plusieurs dirigeants.

Désistement du FC Sparte : Champion provincial, le FC Sparte a gagné le droit de représenter le Québec lors du Championnat canadien de futsal. Problème, 11 joueurs de l’équipe appartiennent à l’AS Blainville. L’équipe de futsal s’est alors désistée afin que les joueurs puissent s’acquitter de leurs responsabilités avec l’ASB.

Absence aux réunions : Des clubs PLSQ ne comprennent pas pourquoi l’AS Blainville a été absent lors des deux premières réunions des gouverneurs avant le début de saison.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’aventure du soccer se poursuit pour Maxime Oliveri au pays des kiwis
Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »