Luc Brutus (Mont-Royal Outremont) : « On va avoir un nouveau visage »

Les Griffons ont fait face à une vague de départs de joueurs PLSQ durant l’hiver. Luc Brutus a choisi d’y faire face en recrutant plusieurs Européens et compte bien se mêler à la lutte en haut du classement.

« On s’attendait à ces départs depuis deux ans et l’annonce de l’arrivée de Monteuil en PLSQ, affirme Luc Brutus, le coach de Mont-Royal Outremont. Ce n’est donc pas une surprise. » Les défenseurs Métérissian et Teoli, le milieu Rosa et l’attaquant Kabiri ont donc pris la direction du club lavallois. Plusieurs d’entre eux faisaient partie des cadres de l’effectif. Mais les dirigeants de Ville-Mont-Royal ont été aussi très actifs cet hiver pour recruter : « Il faut faire ce qu’il faut faire, sourit le coach. Le club a bonne réputation en général et plusieurs joueurs sont entrés en contact avec nous. On les a accueillis et nous avons pu jauger leur niveau. »

Ainsi, l’Ecossais Drew Ramsay, qui a connu le niveau professionnel très jeune avec Clyde FC, viendra renforcer la défense : « Il est fiable et hargneux défensivement tout en étant explosif et efficace offensivement, assure Luc Brutus. Sa technique est supérieure et son jeu sous pression est celui d’un athlète de haut niveau. » Le Français Julien Stellati et l’Italien Flavio Colasanti composeront une partie du milieu de terrain. « Stellati possède une technique intéressante dans les petits et grands espaces ainsi qu’une lecture du jeu impeccable, poursuit l’entraîneur. Quant à Colasanti, il a remporté le titre national NCAA. Il est vif, technique, tranchant dans le dernier tiers et déterminé à réussir. »

Luc Brutus n’en démord pas : son équipe doit jouer le haut du tableau! « On va avoir un nouveau visage. Nous avons cherché des joueurs de même qualité que ceux partis mais dans une tranche d’âge plus jeune. L’objectif sera tout de même de monter davantage notre niveau. »

Crédit Photo : Audrey Magny

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

André Thomas (Chevaliers) : « On va jouer la gagne! »
Antony Ramel (Gatineau, PLSQ-M) : « Prenons exemple sur le FC Lanaudière »
Sandro Grande (Monteuil) : « Faire 22 points? Je suis content! »