Mike Vitulano : « Offrir plus de spectacle au FC Lanaudière »

Après un exil de près d’un an au Manitoba en tant que directeur technique provincial, Mike Vitulano revient au Québec pour entraîner l’équipe PLSQ du FC Lanaudière. Le technicien nous explique ses motivations et ses objectifs à la tête de l’équipe qui termina cinquième du championnat la saison passée.

Mike, pourquoi être revenu au Québec après votre nomination comme directeur technique de la Fédération du Manitoba?

Aller au Manitoba était un défi intéressant qui était arrivé au bon moment dans ma carrière. Cela me donnait une idée du soccer dans une autre province mais les circonstances n’étaient pas celles que j’attendais pour ma famille et moi. Je devais voyager souvent et je voyais peu mes proches. J’ai même refusé un voyage avec l’équipe nationale de futsal pour cette raison. Alors lorsqu’Andrew Olivieri, que je connais depuis des années, m’a proposé le poste d’entraîneur au FC Lanaudière, j’ai accepté. Cela me permettait de revenir au Québec avec un poste.

Que pensez-vous apporter au FC Lanaudière?

Mon expérience. J’ai déjà coaché à ce niveau avec Saint-Léonard en 2012. Je connais bien la Ligue ainsi que les joueurs. Je sais aussi que je vais bien m’entendre avec Andrew Olivieri qui sera en quelque sorte le directeur sportif de l’équipe.

Comment la PLSQ a évolué depuis 2012 selon vous?

C’est un peu mieux au niveau du jeu. En 2012, la division avait un certain prestige car plusieurs anciens de l’Impact de Montréal y évoluaient. Aujourd’hui, les équipes sont composées de bons joueurs et de jeunes. C’est idéal pour une fin de formation afin de trouver une opportunité. Pour les joueurs de 25-30 ans, il faut y jouer pour le plaisir mais pas pour le salaire.

Allez-vous changer l’effectif de l’équipe en profondeur pour justement intégrer des jeunes?

Il se peut effectivement qu’il y ait un rajeunissement. Mais nous avons quand même besoin de vétérans. Quand un jeune de réserve monte en PLSQ, cela va encore un peu trop vite pour lui mais nous avons besoin de son énergie. Pour le moment, rien n’est signé. Nous allons rencontrer les joueurs à partir du 7 janvier et les discussions sérieuses vont commencer.

Quels sont vos objectifs cette saison?

On veut faire mieux que la saison passée en terme de classement. On veut être compétitif et terminer dans le haut du championnat. La Coupe Amway hante forcément notre esprit. Nous voulons aussi améliorer notre qualité de jeu et offrir plus de spectacle. Pour cela, nous comptons sur l’investissement des joueurs à l’entraînement. S’ils ont la même attitude que l’année dernière, cela ira très bien.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

FC Sparte – Sporting Québec : le championnat canadien en ligne de mire
Mario Gerges signe en PDL à Vancouver… en attendant peut-être mieux!
Les transferts PLSQ 2018