Monteuil sauve un point dans les arrêts de jeu face à St-Hubert

Pour la troisième fois en quatre matchs, Monteuil marque dans les arrêts de jeu. Cette fois, les Lavallois ont arraché le nul (2-2) face à une équipe de St-Hubert qui a mené durant l’essentiel de la partie.

Monteuil ne trouvait pas de solution en ce début de match. La faute à des joueurs de St-Hubert prompts à presser les Lavallois dès la relance. Sur l’une d’elles, Amla taclait le gardien Nyisztor et tentait de récupérer le ballon mais le portier rattrapait son erreur en jouant des coudes (8e). Monteuil répondait sur un ballon récupérait dans le camp adverse et s’offrait une contre-attaque en supériorité numérique. Diallo, malgré l’angle fermé, décida de tirer mais le gardien Gouabe repoussa en corner (9e). St-Hubert trouvait l’ouverture grâce à Blin qui contra à son tour le gardien Nyisztor. L’ailier centra devant le but, Amla laissa passer pour Camara qui élimina un défenseur et ouvrit la marque (0-1, 11e). Les joueurs de François Bourgeais n’étaient pas inquiétés et, au contraire, profitaient du moindre espace pour attaquer : Diesse tenta sa chance à l’entrée de la surface mais Nyisztor eut la main ferme (14e), Deschenes centra fort devant le but mais le ballon ne trouvait pas preneur (19e), et une intervention de Sissoko profita à Mersel qui servit Camara dont le centre fut repoussé par Nyisztor. Amla reprit le ballon en déséquilibre mais le gardien lavallois sauva son équipe d’un ultime réflexe (20e). Monteuil réagissait finalement sur un corner repris par Salvoni mais le défenseur central était contré au dernier moment (27e). Sur une mauvaise relance, St-Hubert aurait pu creuser l’écart mais Nyisztor remportait son duel face à Amla (32e). Monteuil retrouvait des couleurs et sur un décalage de Kabiri pour Teoli, Rosa était servi dans la surface et centrait au deuxième poteau pour Diallo qui se jeta pour égaliser (1-1, 36e). Sur le côté droit, Kabiri et Teoli combinaient à nouveau et le latéral centra pour Essome Penda qui, dos au but, manqua de puissance dans sa passe en retrait (38e). Sur une nouvelle attaque, Essome Penda servait Rosa dans la surface. Le ballon revint dans les pieds de Diallo qui tira sur le poteau, Essome Penda tenta sa chance mais croisa trop son tir (43e).

En deuxième période, Diallo se démena sur le côté droit et centra fort devant le but de St-Hubert mais personne n’était présent pour couper la trajectoire du ballon (49e). Les joueurs de la Rive-Sud auraient pu bénéficier d’un penalty suite à une intervention limite de Sisti sur Blin, parti au but, dans sa surface mais l’arbitre décida de laisser jouer (51e). Sur l’action suivante, un six mètres de Meterissian fut prolongé par Essome Penda pour Diallo qui se présenta seul face à Gouabe mais le gardien eut le dernier mot (52e). Diallo trouva McIntyre qui déborda côté gauche et centra au deuxième poteau mais il manqua quelques centimètres à Kabiri pour marquer (54e). Monteuil poussait et Rosa trouvait Diallo face au but mais le tir de l’attaquant manqua le cadre de peu (58e). St-Hubert, opportuniste trouva la faille sur une percée de Camara qui piqua son ballon au-dessus de Nyisztor. Le ballon longea la ligne de but et Amla se jeta à son tour pour donner l’avantage à St-Hubert (67e). Monteuil poussa à nouveau mais peinait à trouver des solutions. Finalement, suite à un coup franc proche du poteau de corner, le ballon fut repris au deuxième poteau par Meterissian qui, d’une demi-volée, tenta sa chance en force et le ballon termina sa course dans les filets (2-2, 90e+2).

MONTEUIL – ST-HUBERT : 2-2 (1-1)
Buts : Diallo (36e), Méterissian (90e+2) pour Monteuil ; Camara (11e), Amla (67e) pour St-Hubert.

Ils ont dit

Amro Radwan (Monteuil, adjoint de Sandro Grande, absent pour stage de licence A) : « Je suis très déçu de notre prestation. On a commencé très léger, on les regardait jouer. Ensuite, nous avons su relever notre niveau. Nous avons eu plusieurs occasions franches de faire la différence en deuxième période mais nous avons manqué de réalisme. »

François Bourgeais (St-Hubert) : « Il fut un temps, on se serait contenté d’un nul sur la pelouse de Monteuil. Mais là, on devait prendre les trois points. L’égalisation dans les arrêts de jeu nous met face à nos responsabilités. Il reste une dimension psychologique à aller chercher. Mais notre prestation est bien meilleure que la semaine dernière même si on peut encore faire mieux. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Edmond Foyé (Dynamo de Québec) : « Prolonger le plaisir de vivre ensemble cette saison »
Violence et racisme toujours présents sur certains terrains au Québec
Monteuil – Sandro Grande : divorce à l’amiable