Monteuil s’en sort très bien face à Gatineau

Vainqueur dans les arrêts de jeu d’une équipe gatinoise joueuse (3-2), Monteuil a soufflé le chaud et le froid durant 90 minutes. Gatineau en gênera plus d’un…

Monteuil domina nettement le début de rencontre. Avec McIntyre, Rosa et Chan à la baguette, les ballons arrivaient rapidement dans les pieds d’Essome-Penda, Diallo ou Kabiri. Mais les Lavallois créaient un premier danger sur un coup franc de Chan dévié en corner par le gardien Crampton (8e). A la relance, McIntyre trouve Essome-Penda côté droit. L’ailier déborda côté droit et centra devant le but pour Diallo qui marquait de la cuisse dans le but vide (1-0, 11e). Monteuil ne lâchait pas prise et continuait son pressing. Sur un ballon récupéré, McIntyre tenta un lob de 25 mètres qui passait au-dessus des buts gatinois (15e). Diallo trouva Kabiri dont le tir croisé fut arrête par Crampton (16e). Au fil des minutes, Gatineau sortait le bout de son nez. Sur un ballon récupéré très haut, Abib se retrouva en duel face au gardien Nyisztor mais ne cadrait pas sa tentative (23e). Sur un énième pressing, Cyr-Gauthier servit Abib qui buta une nouvelle fois sur Nyisztor. Mais Garcia Lobo était en embuscade et poussa le ballon dans le but vide (1-1, 28e). Dès lors, Monteuil se montrait moins dangereux et ne trouvait pas la solution face à une équipe de Gatineau qui refusait de balancer le ballon.

Gatineau contrôlait davantage le ballon en deuxième période mais sur un contre, Kabiri centra fort devant le but pour Essome-Penda qui manqua le cadre pourtant sans opposition (53e). Les joueurs de l’Outaouais prenaient l’avantage sur une action lancée par Shaw, relayé par Cyr-Gauthier qui décala Gorelov côté droit. Le centre du défenseur fut contrôlé par Garcia Lobo qui se joua de deux défenseurs avant de marquer de près (1-2, 61e). Sonné, Monteuil mit du temps à réagir. Rosa tentait sa chance et sa frappe au ras du poteau fut détourné in extremis en corner par Crampton (70e). Le jeune Phelps, 18 ans, trouvait Jean-Gilles dans la surface. L’attaquant fut déséquilibré mais l’arbitre décida de ne pas siffler penalty (72e). Phelps réalisa un une-deux avec Essome-Penda. Le jeune milieu de terrain fut déséquilibré à son tour à la limite de la surface de réparation et Monteuil obtint un coup franc au grand dam du staff lavallois (75e). Rosa, très en jambes, déborda côté gauche et centra en retrait pour Phelps qui égalisa (2-2, 81e)! Monteuil poussait et sur un centre de Thavixay, Jean-Gilles ne cadrait pas sa tête (85e). Toujours à l’affût, Gatineau eut une balle de match : Cyr-Gauthier récupéra un ballon, dribbla deux défenseurs et vit son tir mourir à quelques centimètres du but lavallois (89e). Finalement, sur la dernière action de la partie, Jean-Gilles profita d’un corner pour marquer de la tête. Malgré un sauvetage d’un défenseur, l’arbitre décida que le ballon avait bien franchi la ligne de but (3-2, 90e+3)!

MONTEUIL – GATINEAU : 3-2 (1-1)
Buts : Diallo (11e), Phelps (81e), Jean-Gilles (90e+3) pour Monteuil ; Garcia Lobo (28e, 61e) pour Gatineau.

Ils ont dit

Sandro Grande (Monteuil) : « On était capable de bien gérer le ballon en début de rencontre et nous avons marqué sur une belle action. Mais ensuite, nous étions tournés vers l’arrière plutôt que de tenter de marquer un deuxième but. On a montré de belles séquences même si nous donnons le ballon sur l’égalisation. Nous venons de commencer à nous entraîner à l’extérieur. C’est un bon début mais nous avons des ajustements à faire. Nous verrons le véritable Monteuil dans deux-trois semaines. »

Julian Labalec (Gatineau) : « C’est d’abord un sentiment de fierté qui m’anime. Neuf joueurs de mon onze de départ sont formés au club. On était prêt à s’adapter à l’adversaire, il nous a fallu trente minutes pour le faire. Ensuite, nous avons pu récupérer les ballons très haut. Le scénario? C’est une défaite positive, selon moi. On va gagner, on va perdre. L’essentiel est que les joueurs retiennent les leçons. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

André Thomas (Chevaliers) : « On va jouer la gagne! »
Antony Ramel (Gatineau, PLSQ-M) : « Prenons exemple sur le FC Lanaudière »
Sandro Grande (Monteuil) : « Faire 22 points? Je suis content! »