Nazim Belguendouz (FC Sparte) : « Notre erreur? C’est du passé! »

Le FC Sparte se prépare actuellement pour la nouvelle saison de futsal. Le champion PLFQ sortant assure qu’il jouera sa chance à fond en cas de qualification pour le championnat national.

« Notre erreur? C’est du passé! Nous sommes de grands garçons et il est temps d’aller de l’avant! » Nazim Belguendouz et ses équipiers assument leur décision d’avoir refusé de participer au Championnat canadien au printemps dernier. Aujourd’hui, l’un des piliers du FC Sparte, dont une majeure partie des joueurs évoluent à l’AS Blainville, assure que tout est réglé en cas de qualification : « Les certificats de libération sont signés, assure-t-il. Tout est arrangé avec l’entraîneur Emmanuel Macagno. On continuera de jouer en PLSQ dans le même temps. »

L’effectif du FC Sparte a certes peu évolué pour la compétition qui commence en novembre, mais un renfort de choix est venu ajouter son expérience : il s’agit de Rémi Durand, coach collégial et PLFQ de plusieurs équipes, bien connu dans le futsal québecois. « Cela fait trois semaines que nous nous entraînons et on sent déjà la différence, affirme Nazim Belguendouz. On se basait sur nos talents individuels par le passé et lui nous montre l’importance de la tactique dans la discipline. On se rend compte de l’importance de la défense. De plus, il met une intensité supérieure lors des pratiques. L’objectif est de gagner le championnat! » L’autre enjeu est international puisque le joueur polyvalent est un habitué de la sélection nationale tout comme Maxime Leconte. Diyaeddine Abzi s’est intégré dans le groupe plus récemment. Tous trois peuvent avoir l’opportunité de disputer les éliminatoires de la Coupe du Monde l’été prochain : « C’est un objectif personnel, assure Nazim Belguendouz. Pour moi, c’est une priorité! »

Crédit photo : Audrey Magny

La rédaction de www.justesoccer.com 

Autres articles intéressant

Daivy Makunza (Longueuil) : « Beaucoup d’événements racistes passés sous silence »
Insulte raciste : le joueur du FC Lanaudière présente ses excuses publiques
Shany Black (UQTR) : « Aucune marge de manoeuvre »