Antony Ramel (Gatineau, PLSQ-M) : « Prenons exemple sur le FC Lanaudière »

Le FC Gatineau a mis fin à sa spirale négative qui court depuis le début de saison de PLSQ masculine grâce à un nul obtenu à Fabrose dimanche (2-2). Le directeur technique et entraîneur Antony Ramel loue le travail de ses joueurs.

Antony, quel sentiment vous anime après ce premier point obtenu grâce à ce nul à Fabrose?

C’est une petite déception car nous menions 2-0 à la pause. De plus, nous avons encore eu une occase après que notre adversaire ait égalisé. Mais le partage des points n’est pas un scandale car les Lavallois auraient aussi pu gagner. Dans l’ensemble, je suis content de ce point pour les joueurs. Si ça peut leur donner un peu de peps et de positif à notre quotidien… Pour moi, cela représente une mini-récompense car leur était d’esprit est irréprochable. Ils s’entraînent trois fois par semaine dans un très bon état d’esprit.

Pensez-vous pouvoir rebondir sur ce résultat pour mieux terminer la saison?

Je crois en des jours meilleurs mais pas dans l’immédiat. Il nous faut plus d’expérience car le groupe est jeune, trop jeune même car des départs à l’intersaison n’étaient pas prévu. Dimanche, le gardien avait 16 ans, deux de mes défenseurs 17 ans et les deux autres 18 ans. Pour le moment, nous avons les défauts de cette jeunesse mais ce sera un avantage dans deux ou trois saisons. Il faut que le club et les joueurs en aient conscience!

Qu’attendez-vous alors de cette fin de saison?

Il n’y a aucune pression sur les épaules des joueurs! Je veux qu’ils prennent du plaisir. Je souhaite qu’on joue mieux et que nous progressions dans la maîtrise collective, un de nos principaux défauts. Pour le moment, je prends les matchs de championnat comme de la préparation pour la suite. Par exemple, le joueur qui a évolué défenseur gauche contre Fabrose n’avait jamais joué à ce poste auparavant. Ensuite, nous aimerons jouer la gagne en Coupe PLSQ. Prenons exemple sur le FC Lanaudière. Cette équipe avait fini dernière du dernier championnat mais avait remporté la Coupe. Le FC Gatineau avait déjà réussi à se hisser en finale en 2017 avec un effectif en fin de classement. Cette fois, nous en entamons un nouveau et c’est à moi de rendre l’équipe meilleure tant que les joueurs font les efforts.

FC GATINEAU – DYNAMO DE QUEBEC, dimanche 17h, D’Arcy McGee à Gatineau.

La rédaction de www.justesoccer.com

 

Autres articles intéressant

Antoine Katako (Fabrose) : « On a toujours eu cette volonté de jouer »
Des Québécois s’invitent à l’organisation de la Danone Nations Cup!
Antony Ramel (FC Gatineau) : « Ce point récompense nos semaines de travail! »