Bonano Beugre Gnenago (ex-Dynamo de Québec) : « On a tous le même problème »

La fin du Dynamo de Québec annoncée récemment pousse les joueurs et joueuses à trouver un nouveau club. Privilégier le niveau ou bien la situation géographique? Bonano Beugre Gnenago a accepté d’expliquer à quel dilemme il est confronté.

Bonano, êtes-vous surpris de l’arrêt du Dynamo de Québec pour des raisons financières?

Effectivement, je ne m’attendais pas à cela. Je ne suivais pas trop l’aspect financier entourant l’équipe car je le pensais plus solide puisque c’était une formation régionale.

Où allez-vous jouer l’année prochaine?

Je n’en ai aucune idée. Je dois penser à ma famille et mon travail, mais ma décision doit aussi satisfaire mon ambition sportive. Des clubs de AAA m’ont approché, mais ce serait uniquement pour garder la forme. Je pourrai aussi jouer en PLSQ vers Montréal… Un recruteur doit me faire passer des essais en Europe. Je dois trouver un projet solide. Si je pars vers Montréal, je dois penser aux commodités car le trajet est long et je pourrai m’entraîner uniquement le jeudi soir. Est-ce qu’un coach de PLSQ serait prêt à accepter cela?

En parlez-vous avec vos anciens coéquipiers?

Oui, on a tous le même problème. J’estime avoir fait une saison me permettant d’aller encore plus loin dans le soccer. J’ai 26 ans donc je peux avoir encore des opportunités. Le souci est qu’il n’y a rien de professionnel à Québec. Mais quand tu as goûté à la PLSQ, tu n’as pas envie de redescendre.

Propos recueillis par www.justesoccer.com 

 

Autres articles intéressant

Vincent Orsida à la tête du AAA de Boucherville!
Antoine Katako : direction Monteuil!
Edmond Foyé : « Je suis affectivement lié à l’ARS Québec »