Christophe Vollard (Longueuil) : « On est là pour faire du développement individuel »

Les jeunes pousses du CS Longueuil attaquent la PLSQ masculine avec une année d’expérience. L’entraîneur Christophe Vollard s’attend à voir davantage de progrès. Entretien.

Christophe, quel est votre objectif cette saison en PLSQ?

On va suivre le virage qu’Anthony Rimasson, ancien directeur technique, avait pris l’année dernière. On s’occupe du jeune. Comment le développer et l’amener au plus haut niveau possible? Pour cela, on doit intégrer les joueurs dans un projet collectif qui est la PLSQ. Cette formation est une vitrine et nous voulons qu’elle reflète notre identité et les valeurs du club. Nous inculquons ce jeu depuis les catégories juvéniles et nous espérons que les plus jeunes se disent en voyant notre équipe semi-pro jouer : « Voilà! C’est ça notre jeu! »

Une bonne partie de l’effectif a déjà une saison d’expérience. Qu’en attendez-vous?

Cette catégorie de joueurs nés en 2000 a été propulsée l’année dernière en PLSQ. Elle a été vite mise dans des situations délicates et les garçons ont appris « à la dure ». Je connais bien cette génération pour l’avoir encadrée en juvénile. Ce sont de bons éléments. On s’est aperçu des progrès dans le jeu au fil de la saison mais on payait « cash » chaque erreur individuelle. Cette fois, on souhaite imposer davantage notre manière de jouer à l’équipe, de posséder un peu plus le ballon et d’être meilleur dans les phases de transition.

Votre effectif est-il arrêté?

Nous sommes en discussion et beaucoup d’accords ont été trouvés. Notre objectif est de trouver des joueurs cadres pour aider nos jeunes à progresser. Parfois, on baissait un peu vite la tête la saison dernière. Maintenant, on est là pour faire du développement individuel. Cela ne me dérange absolument pas de mettre un U16 en PLSQ s’il le mérite. Je ne déroule le tapis rouge à personne. L’année dernière, nous avons souffert de beaucoup de blessures. Cette fois, notre bassin est bien plus gros avec les U21 et U18. D’anciens jeunes du club, qui ont gagné avec le club en juvénile, reviennent tenter leur chance au plus haut niveau. Ils connaissent le club. On veut donner cette fibre « Longueuil » à cette équipe.

Reprise de l’entraînement le 7 février

Propos recueillis par www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Kévin Mendes Duarte (FC Lanaudière) : « Si on était plus concentré… »
Pierre Lamothe : objectif CPL!
Fabrose : un nouveau président et des ambitions