Contre St-Hubert, Longueuil retrouve la victoire, et la confiance?

Après une défaite contre Gatineau, Longueuil voulait a tout pris faire un bon résultat contre St-Hubert. Ce derby de la Rive-Sud s’annonçait très excitant puisque l’équipe de François Bourgeais reste sur une première phase PLSQ plutôt réussie.

Lancé en profondeur, l’attaquant de St-Hubert Samuel Salter a vu sa frappe toucher le poteau (7e). Longueuil contre-attaquait et obtenait un penalty pour une faute dans la surface sur Diallo. Moojen transforma la sentence, mais l’arbitre a décidé d’annuler le but car le buteur avait reculé après avoir déjà amorcé sa course. St-Hubert obtenait donc un coup franc (11e). Dès lors, les joueurs de François Bourgeais se sont créés de nombreuses occasions à l’image de cette frappe de Charles Auguste bien stoppée au prix d’une belle parade de Monongo (22e). Le CSL a vu Moojen, son meilleur buteur, sortir sur blessure (30e) et remplacé par Dieng. Dans les quinze dernières minutes de la première mi-temps, St-Hubert a mis une pression plus haute et a récupéré beaucoup de ballons dans la moitié de Longueuil sans être pour autant réellement dangereux.

Les jeunes joueurs de François Bourgeais poursuivaient leur domination stérile en deuxième période. Mais c’est Longueuil qui finissait par faire la différence : Daivy fut fauché dans la surface par Ouzrdine. Cette fois, c’est le défenseur Bona qui tira à la droite du gardien et permit à Longueuil d’ouvrir le score (1-0, 57e). Ce but a permis aux joueurs d’Anthony Rimasson de mieux respirer. St-Hubert ne se découragea pas mais ne trouvait aucune solution pour marquer devant un bloc de Longueuil bien compact et qui était très bien structuré depuis le début du match en 4-1-4-1. Salter et ses équipiers dominaient dans le jeu collectif avec beaucoup d’actions sur les flancs et des jeux à l’opposé qui ont donné de gros casse-tête aux joueurs de Longueuil. Finalement, Monongo a été l’étoile du match avec de multiples parades décisives pour garder l’avance de Longueuil intacte.

LONGUEUIL – ST-HUBERT : 1-0 (0-0)

But : Bona (57e, sp)

Ils ont dit

Anthhony Rimasson (Longueuil) : « On n’était pas les favoris sur ce match donc nous avons attendu notre heure. Nous avons laissé volontairement le ballon pour obtenir les transitions. St-Hubert est une machine bien réglée avec des jeunes de qualité. Il fallait enrayer tout cela et nous avons pu compter sur notre gardien. Nous avons montré beaucoup de solidarité et nous allons pouvoir repartir tranquillement après la trêve du match des Etoiles. »

François Bourgeais (St-Hubert) : « C’est le même constat qu’après notre match face au Dynamo de Québec. On donne l’impression de faire le jeu mais on ne trouve pas de solutions pour apporter le danger. C.est un bon match mais nous manquons d’efficacité. Il nous faut 7 ou 8 occasions pour marquer alors qu’il en faut une demie à nos adversaires pour concrétiser. C’est frustrant de constater que l’équipe ne joue pas au niveau de son potentiel. C’est l’apprentissage du haut niveau pour des joueurs qui évoluaient en AAA huit mois auparavant. »

Crédit Photo : Audrey Magny

Samuel Vollard

Autres articles intéressant

Real Madrid : Quel avenir pour Karim Benzema?
Les 10 « grands » perdants de la Coupe du Monde 2018
PLSQ : Mont-Royal Outremont continue de chasser Blainville, Fabrose corrige le FC Lanaudière