Coupe PLSQ : Blainville et Mont-Royal Outremont éliminés, les jeunes surprennent

Les quarts-de-finale de la Coupe PLSQ ont été marqués par les exploits de St-Hubert et Gatineau, tombeurs de Mont-Royal Outremont et Blainville, qui s’affronteront après avoir rajeuni leur équipe cet été. Le FC Lanaudière passe de justesse face à Longueuil (1-1, 5-4 tab) alors que le Dynamo de Québec s’impose plus largement à Fabrose (0-3).

Blainville – Gatineau : 0-1 – Après avoir fini troisième de PLSQ, Gatineau continue de surprendre en éliminant le tenant de la Coupe PLSQ au parc Blainville : « Cela nous laisse beaucoup d’espoirs pour la suite, assure le coach Sylver Castagnet, enthousiaste. On a pris conscience que nous pouvons réaliser de grandes choses. Pourquoi pas aller au bout? Après une telle saison, ce n’est que du bonus. » Un seul but a suffi au bonheur des joueurs de l’Outaouais. Il est l’oeuvre de Dikenketa (66e) : « On a marqué sur l’une de nos occasions en menant un contre, poursuit l’entraîneur. Le plan de match a été respecté et nous n’avons pas souffert spécialement. Mais on sait que Blainville peut être dangereux à tout moment. »

St-Hubert  – Mont-Royal Outremont : 2-1 – « On avait une référence concernant Mont-Royal Outremont et on ne voulait pas répéter les mêmes erreurs. » François Bourgeais est heureux de cette qualification contre les Griffons après une sixième place au classement PLSQ : « Nous avions une équipe aussi jeune que d’habitude mais on aurait pu faire une plus grande différence avant la pause. » La formation de la Rive-Sud menait 2-0 sur un but d’Amla (10e) et ne restait pas à l’abri d’un retour des Griffons : « Le MRO a accéléré en deuxième période et nous nous sommes retrouvés à 11 contre 10, explique le technicien. C’était difficile de tenir car on se souvient aussi du but de 80 mètres en championnat. » Mont-Royal Outremont égalisa par Sissoko (49e) mais ce sont bien les jeunes qui eurent le dernier mot sur un coup franc d’Auguste (77e) : « On a enfin été efficaces contre une bonne équipe, sourit François Bourgeais. On a tenu ce match et je pense que nous perdions ce style de rencontre deux mois auparavant. »

Luc Brutus semblait davantage fataliste face à ce résultat : « On est toujours déçu de perdre mais on le sentait arriver, assure l’entraîneur de Mont-Royal Outremont. Le groupe a perdu sa concentration après la victoire à Blainville en championnat. Certains joueurs ont privilégié des choix personnels au détriment de l’équipe. Les absences à l’entraînement se sont multipliées et on a perdu notre vitesse. On sentait bien que le moteur allait s’arrêter. » Le technicien prépare la saison prochaine : « Nous allons réaliser un réajustement au niveau de l’effectif. Pour les joueurs qui ont perdu de vue l’objectif avant la fin, l’autoroute s’arrêtera pour eux. Le club met de l’argent et du temps pour eux, il faut qu’ils aient le comportement adéquat. »

Crédit Photo : Audrey Magny

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

André Bona drafté par les Wanderers d’Halifax (CPL)
Les Carabins savourent leur premier titre national masculin
Les routes du FC Gatineau et de Sylver Castagnet se séparent