François Bourgeais (St-Hubert) : « On a à coeur de combler l’écart avec les gros de PLSQ »

Cinquième de PLSQ, St-Hubert a remporté son premier match de Coupe en disposant de Longueuil (3-1). L’entraîneur François Bourgeais a noté une certaine évolution de ses joueurs mais estime qu’il reste encore du travail.

Le projet de St-Hubert demande forcément du temps. François Bourgeais vit actuellement sa troisième saison en PLSQ où il développe ses joueurs afin de les amener plus haut : « Ils ont progressé cet été mais n’ont pas encore atteint le stade que je souhaite. On a réussi à battre deux fois les équipes en-dessous de nous au classement (FC Lanaudière, Longueuil et Gatineau, NDLR) mais c’était compliqué contre les autres. Le gouffre est moins important qu’il y a deux ans mais on a à coeur de combler l’écart avec les gros de PLSQ. Cela se fera progressivement. »

Revenu du San Jose Earthquakes, Mamadi Camara a retrouvé son formateur François Bourgeais à St-Hubert pour se relancer durant quelques matchs : « Il faut que le club comprenne que pour attirer de tels joueurs, une direction doit être donnée, poursuit le coach. On ne peut pas compter sur la seule relation humaine d’un technicien. Sinon, Abou Sissoko ne vient pas trois ans ici non plus. » Néanmoins, après ces mois de travail, le dirigeant voit quelques résultats : « Je retiens surtout l’éclosion de Charles Auguste. Il avait gagné ses galons de titulaire dans l’équipe mais désormais, il est devenu un leader. Il a le bon dosage entre la confiance, la concentration et la décontraction. Sa convocation pour la saison universitaire lui a donné une grosse confiance. Il fait ce qu’il veut en match ou à l’entraînement. Yvenson André a aussi confirmé ses qualités malgré sa blessure qui l’a éloigné des terrains plusieurs semaines. D’autres ont eu plus de temps de jeu que prévu comme Yves Wesley, Quentin Bourgeais, Bilal Bouchemella et Lucas Saraguro. Ce dernier devrait encore gagner du temps de jeu s’il continue comme ça. On a encore François-Xavier Blin et Samuel Laplante. On parle de joueurs qui ont 20 ans ou moins. Enfin, le gardien Jordy Kerlegrand s’est imposé comme titulaire. Quand on fait une meilleure saison que l’année dernière avec tous ces jeunes, cela devient forcément intéressant. »

Vainqueur de son premier match de coupe face à Longueuil, St-Hubert pourrait bien se qualifier pour les demi-finales. Un objectif que souhaiterait bien réaliser François Bourgeais : « Cela permet de prolonger la saison. Mais ce n’est pas facile car nous allons affronter Fabrose, et si cela se passe bien, on risque d’affronter Blainville ou le Dynamo. Cela reste des gros matchs à jouer avec un effectif différent car après le 15 août, l’Universitaire et le Collégial reprennent. Certains vont gagner du temps de jeu, cela demande une adaptation. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Antoine Katako (Fabrose) : « On a toujours eu cette volonté de jouer »
Des Québécois s’invitent à l’organisation de la Danone Nations Cup!
Antony Ramel (FC Gatineau) : « Ce point récompense nos semaines de travail! »