Le Dynamo de Québec, une question de solidité mentale

Le Dynamo de Québec affronte cet après-midi Longueuil, un déplacement qui s’annonce compliqué. Edmond Foyé veut voit des progrès dans son équipe dans la gestion de match.

Mené 2-0 contre le FC Lanaudière samedi dernier, le Dynamo de Québec a su inverser la tendance en marquant trois fois mais a encaissé un dernier but en fin de match : « J’ai apprécié notre capacité mentale à revenir au score, admet le coach Edmond Foyé. Mais nous avons montré de la fragilité en nous faisant remonter en fin de rencontre. Il faut savoir gérer les temps faibles. » Le manque d’expérience de certains joueurs pourraient-il expliquer cet état de fait? « Non, la jeunesse n’est pas une excuse, poursuit le coach. L’équipe progresse. Nous faisons des erreurs que l’on paye cash pour le moment mais nous allons pouvoir mieux gérer les conséquences de celles-ci au fil du temps. »

À Longueuil, l’entraîneur du Dynamo ne s’attend pas à une partie de plaisir : « Nous n’avons jamais gagné contre cette formation, même en amical! Je m’attends à un match compliqué. Mais pour le moment, je m’attarde sur notre équipe, il faut bien se connaître et améliorer nos mouvements collectifs. Nos débuts sont sereins mais on reste conscient que nous pouvons faire mieux. »

LONGUEUIL – DYNAMO DE QUÉBEC, samedi 16h, parc Laurier.

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Coupe PLSQ : Blainville et Mont-Royal Outremont éliminés, les jeunes surprennent
Les joueuses de l’UQAM s’offrent de l’espoir pour les séries
Longueuil : « La chose la plus ignoble que j’ai vécue sur un terrain »