Longueuil gagne pour sa dernière à domicile

Longueuil a battu Fabrose (1-0) hier au parc Laurier lors d’un match intéressant pour deux équipes qui avaient pour objectif d’offrir du bon jeu collectif. Le CSL rêve encore de la troisième place.

Fabrose commença le match en force : Fotso Nono servit une belle passe en profondeur pour Kaniki, mais celui-ci n’a pu cadrer sa frappe qui passa à la droite des buts longueillois (18e). Le premier tir de Longueuil est survenu après une passe en rentré de Diallo, mais Hurtis n’a pu inquiéter le gardien Giresse (30e).  Fabrose obtenait un coup franc aux 25 mètres, mais Fotso Nono tira sur le gardien Monongo (43e). Avant la fin de la première mi-temps, Longueuil a obtenu sa meilleure chance de marquer, mais Giresse s’interposa sur une belle frappe de Farsi (44e).

En seconde période, Longueuil imposait plus son style de jeu et mettait plus de pression. Rentré à la place de Quentin Hurtis, Jonathan Hurtis a vu sa frappe arrêtée par Giresse (47e). Dieng centra de l’aile droite, mais Farsi n’a pu déclencher un tir (50e). Après une pression de Longueuil en zone offensive, Zaouaq récupéra le ballon, mais son tir ne trouva pas le cadre (88e). Après une belle course, Gerard a vu son centre être repoussé en corner par un défenseur adverse (90e+1). Sur la dernière action de la partie, Longueuil a obtenu un penalty pour une faute sur Farsi. Hurtis était le joueur désigné et donna la victoire à Longueuil (90e+5).

LONGUEUIL – FABROSE : 1-0 (0-0)

But : J. Hurtis (90e+5, sp).

Ils ont dit

Anthony Rimasson (Longueuil) : « C’est un match très moyen sur le plan tactique de notre part. C’était aussi pauvre techniquement. Mais les joueurs n’ont rien lâché et on continue sur notre dynamique de résultats positifs. »

Aziz Ahmamad (Fabrose) : « C’est le même scénario que le dernier match face à cet adversaire. On a dominé en première période puis ce fut équilibré. On a pu bénéficier du retour de blessures de plusieurs joueurs, absents contre St-Hubert. On n’a pas été capable de convertir nos occasions. Le scénario est cruel.

Crédit Photo : Audrey Magny

Samuel Vollart

 

 

Autres articles intéressant

Les transferts PLSQ maculine 2019
John Bellini (FC Lanaudière) : « Une identité lanaudoise en PLSQ »
As Leones (futsal) : Les coulisses d’un « projet de quartier »