Mont-Royal Outremont regrette les occasions manquées

Auteur d’un nul (0-0) contre Fabrose, Mont-Royal Outremont vit sa deuxième désillusion en une semaine après sa défaite face à Longueuil (2-3). Les Griffons abandonnent le titre PLSQ à Blainville avec beaucoup de regrets.

Après le championnat manqué la saison dernière, Luc Brutus avait chamboulé son effectif pour rejouer le titre PLSQ cette année. Le MRO a retrouvé son standing habituel en luttant jusqu’au bout pour la première place face à Blainville mais la fin de championnat est ratée avec une défaite à domicile et un nul : « On devait faire la différence avant la pause contre Fabrose samedi, souligne l’entraîneur. On a des occasions, on touche trois fois les montants mais le ballon ne rentre pas. Que puis-je faire de plus? On ne marque pas et le chrono passe. Les joueurs n’ont pas concrétisé leurs chances, c’est l’histoire de notre saison. Ils ont fait de leur mieux, mais au final le ballon n’est pas rentré. »

Ce manque d’efficacité devant le but (1,6 but par match) est l’une des principales causes de l’échec dans la course au titre selon le technicien : « Il nous a manqué une personne pour compter de façon régulière, sinon nous aurions pu atteindre notre objectif. Quand tu ne marques pas ou que tu ne mènes que d’un but, tu n’es jamais à l’abri d’un retour de l’adversaire. Cela nous a placé dans des situations de lutte inutile pour préserver un résultat. » Pourtant, les Griffons ont montré un beau visage dans le jeu en deuxième partie de saison : « Le groupe a monté de niveau à partir de mi-juillet, poursuit Luc Brutus. Nous avons montré un jeu de très haut niveau en août et septembre mais cette année, cela ne rentrait pas. »

Déçu de ne pas remporter le championnat, le coach espère pouvoir aller chercher la Coupe : « Les joueurs ont toujours été dans les meilleures conditions pour performer. Notre encadrement est professionnel. On va se présenter pour gagner la Coupe PLSQ. J’ai confiance en mon groupe pour ramener un trophée cette saison. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Julian Labalec (FC Gatineau) : « Je ne suis pas un entraîneur, mais plutôt un éducateur »
Chaudière-Ouest : « Rassembler un maximum de compétences au service des joueurs »
FC Mont-Bruno – Ste-Julie, un nouveau géant en Montérégie ?