PLSQ : Lanaudière a tenu le choc sur la pelouse de Longueuil

Longueuil a eu beau insisté, Lanaudière repart du stade Laurier samedi soir avec le point du nul… et la sensation d’avoir serré les coudes en défense. De son côté, les Longueuillois regrettent les occasions manquées.

Il était écrit que Lanaudière allait vivre un match compliqué. Tout d’abord, Andrew Olivieri a dû revoir sa composition d’équipe à quelques minutes du coup d’envoi suite au retard de cinq joueurs dont le gardien Gabard Fenelon, à cause d’un trafic particulièrement dense autour du pont Jacques-Cartier. C’est Gregory Walters qui gardait les buts du FCL. Il fut d’ailleurs rapidement mis à l’épreuve sur un centre d’Oliveri repris victorieusement de volée par Kaniki pour l’ouverture du score (12e). Mais le FC Lanaudière a de la ressource. Suite à un débordement, Berlin Jean-Gilles recevait le ballon en retrait et égalisait (25e). Tout était à refaire pour une équipe de Longueuil attachée à la possession de balle et qui multipliait les centres.

L’un des faits marquants de la rencontre intervenait en début de deuxième période avec l’expulsion de Kalonda (53e). Longueuil, déjà dominateur, accentuait la pression sur le but de Walters. Jonathan Hurtis tenta sa chance à son tour mais son tir heurta la barre transversale (58e). Alors que la pression montait, Berlin Jean-Gilles était à deux doigts de marquer sur un contre mais Badiane sauvait sur sa ligne (72e). La fin de match était longueuilloise et Dex Kaniki fut tout proche de marquer à deux reprises. Sa première frappe manquait le cadre (79e) tandis que Walters réalisait une superbe parade sur la deuxième (88e). Alors que l’on se dirigeait vers les arrêts de jeu, le gardien longueuillois Valentin Lamoulie plongeait pour prendre le ballon dans les pieds de Berlin Jean-Gilles lancé en profondeur (84e). Après avoir pris un coup au visage, le portier français se tordait de douleur pendant deux bonnes minutes. Alors qu’il se relevait péniblement, il s’écroula de nouveau avant que le jeu ne reprenne… devant un arbitre qui ne s’est même pas déplacé pour s’assurer de la bonne santé du joueur, malgré un bleu visible sur la tempe. Finalement, le gardien rejoignait le banc de touche, remplacé par Francis Monongo, et Longueuil pouvait regretter son manque de réalisme.

LONGUEUIL – FC LANAUDIERE : 1-1 (1-1)
Buts : Kaniki (12e) pour Longueuil ; Jean-Gilles (25e) pour Lanaudière.
Expulsion de Kalonda (53e, Lanaudière)

Ils ont dit

Anthony Rimasson (Longueuil) : « C’est rageant. On arrive à ouvrir le score et Lanaudière égalise grâce à son jeu de vitesse alors que nous nous étions préparés à cela. Nous avons été dominateurs. D’ailleurs, j’ai arrêté de compter après 26 centres de notre part. On doit bien en compter plus d’une trentaine sur le match. Peut-être ne les a-t-on pas assez varié… Valentin Lamoulie est en observation ce week-end pour ce coup reçu au visage. Il pourrait y avoir un risque de commotion. »

Andrew Olivieri (FC Lanaudière) : « Longueuil a dominé ce match mais je repars tout de même avec ce sentiment d’avoir perdu deux points. Nous avons eu de bonnes occasions de marquer. Mais on voulait repartir de là avec au moins un point donc l’objectif est atteint. Après l’expulsion, nous avons manqué de solutions offensives mais je ne peux pas demander à mes joueurs de travailler plus. Berlin Jean-Gilles a été un danger permanent et notre gardien Gregory Walters a réalisé un excellent match. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

PLSQ : Mont-Royal Outremont reprend des couleurs face au Dynamo
Sylver Castagnet : « On va mettre de la vie à ce match »
PLSQ : Le FC Lanaudière bat l’Arsenal de l’Assomption en amical