PLSQ : Réduit à dix, St-Hubert fait la différence contre Fabrose

Joueur puis bien organisé en infériorité numérique, St-Hubert a décroché une victoire en fin de match sur la pelouse de Fabrose. L’équipe lavalloise n’a pas su se créer beaucoup d’occasions.

St-Hubert démarrait la rencontre en tenant le ballon tandis que Fabrose attendait son heure en contres. Amla récupéra un ballon à 25 mètres du but adverse et partait vers le but, mais son tir fut bien arrêté par Giresse (10e). Auguste tenta à son tour sa chance mais le ballon passait bien à côté des buts lavallois (17e). Après une nouvelle frappe de Diesse (22e) mais sans résultat, Fabrose trouva une première brèche avec Lapierre qui se retrouva dans la surface suite à un une-deux mais l’attaquant fut contré au moment de la frappe (24e). St-Hubert repartait à l’attaque et Salter tenta sa chance mais Giresse répondait présent face à son ancien club (28e). Fabrose tenait le coup grâce notamment à Bertacchini qui se révélait toujours solide face aux offensives adverses. Sur une touche offensive, Perrot surprenait tout le monde en lançant Kaniki qui se retrouvait face au gardien Proulx mais l’attaquant ajustait mal son lob (30e). Sur un nouveau contre, Stevens lança Kaniki vers le but mais l’attaquant lavallois fut stoppé irrégulièrement par Fontaine, qui fut expulsé (34e). Etrangement, Fabrose ne tirait pas avantage de cette expulsion et St-Hubert continuait à jouer. Fabrose hérita d’un coup franc à l’entrée de la surface : Lapierre tenta sa chance, Proulx relâcha le ballon et Kaniki en profita pour marquer…, un but finalement refusé pour une position de hors-jeu (35e). Lapierre s’enhardissa et tenta une nouvelle fois sa chance mais Proulx eut la main ferme (42e). St-Hubert répliqua par une ouverture de Salter pour Sissoko dont la demi-volée dans la surface fut arrêtée en deux temps par Giresse (45e).

En deuxième période, St-Hubert se réorganisa avec l’entrée d’Ourzdine en charnière centrale. Cette fois, c’est St-Hubert qui adopta un système défensif. Fabrose n’arrivait pas à être dangereux et ne se trouva pas en position de tir jusqu’à la fin du match! Ourzdine réussit une longue ouverture pour Salter mais Giresse sortait avec beaucoup d’autorité (53e). Salter devint passeur pour Amla qui tenta sa chance immédiatement de 25 mètres pour tenter de surprendre Giresse mais le gardien restait vigilant (68e). Enfin, sur une relance de la défense, Tchemoun trouva sur le côté droit Sissoko dont le centre devant le but fut repris par Amla qui ouvrait la marque (0-1, 76e). Fabrose tenta de réagir par le remuant Dauphin qui tentait une série de dribbles dans la surface mais fut contré au dernier moment (84e).

FABROSE – ST-HUBERT : 0-1 (0-0)

But : Amla (76e).

Ils ont dit

Aziz Ahmamad (Fabrose) : « C’est le troisième match qu’on commence mal suite à un problème de confiance et de concentration. On a montré beaucoup de déchet technique. On essaie de faire du renforcement psychologique, de changer l’échauffement… On a eu nos chances mais quant tu rates, tu dois te préparer à encaisser derrière. On n’a pas su être dangereux soit à cause d’un problème de timing dans les passes ou alors d’erreur dans l’espace utilisé. Il manquait tout de même quatre titulaires remplacés par des joueurs diminués physiquement. »

François Bourgeais (St-Hubert) : « On a joué différemment à dix. Ce n’est pas dans notre nature de mettre le bus. On a montré un peu plus d’intelligence que d’habitude en étant plus rigoureux dans nos phases offensives et défensives. Cela nous permet de repartir après trois défaites. L’autre satisfaction est de n’avoir pas encaissé de but, surtout sans André. Cela a demandé beaucoup de temps mais on commence à retrouver les phases de jeu que l’on travaille à l’entraînement. Il a fallu rester vigilant car nous sommes joueurs et les jeunes sont toujours prêts à aller de l’avant tout en s’exposant. »

Crédit Photo : Kader Kedhaim 

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

La PLFQ commence demain avec de nouvelles ambitions!
Ils ont marqué l’été 2O18 au Québec
François Bourgeais : « On vient à St-Hubert pour un projet de club, pas pour une équipe »