AAA féminin : le CS Trident continue de bien voyager

Déjà vainqueur à Boucherville la semaine dernière (1-2), le CS Trident a confirmé son début de saison en s’imposant hier à Deux-Montagnes face au FC Révolution (0-3). Les joueuses de Dany Lemieux sont leaders du championnat pour le moment mais ont hélas perdu Mathilde Beaudry sur blessure.

Le CS Trident tenta d’imposer son jeu d’entrée, mais le FC Révolution ne l’entendait pas de cette oreille et essaya de bousculer le bloc adverse grâce à de longs ballons. Le pressing des joueuses de Dany Lemieux permettait d’ouvrir quelques fenêtres de tirs. Tiffany Bruyère cadrait sa tentative sur coup franc à 25 mètres mais la gardienne Camille Guay s’interposa (19e). La portière du FC Révolution dévia juste au-dessus de sa barre une frappe de Béatrice Larochelle (22e). Les joueuses des Laurentides répondaient par un tir lointain de Raphaelle Cotte sans réel danger pour la gardienne Charline Boutin (28e). Une ouverture de Mathilde Beaudry permettait à Frédérique McCutcheon de se retrouver seule face au but mais l’attaquante ne trouvait pas le cadre (34e). Très surveillée, Courtney Conrad accélèra et tenta sa chance dans un angle fermé mais Camille Guay détourna en corner (45e).

Le FC Révolution vivait un coup dur avec la blessure de sa gardienne, constatée durant la pause. Rapidement, le CS Trident ouvrait la marque sur un corner direct de Béatrice Larochelle dont la trajectoire surprit la défense adverse (0-1, 56e). Dès lors, les choses se compliquaient pour le FC Révolution qui ne parvenait plus à sortir de son camp. Un service d’Emmanuelle Collon permit à Léa-Rose Cleary-Tremblay de se retrouver seule face à la gardienne Thecya Noël mais la tentative n’était pas cadrée (62e). Sur la relance, une approximation défensive permit à Courtney Conrad de récupérer le ballon et de l’expédier dans les filets d’un tir croisé (0-2, 63e)! Le CS Trident affichait beaucoup de maîtrise et marquait un troisième but sur une action collective conclue par Mathilde Beaudry (0-3, 82e). Deux minutes plus tard, Mathilde Beaudry s’écroula suite à un contact a priori correct avec un adversaire. Par précaution, la physio jugea nécessaire de ne pas la bouger, les cervicales pouvant être touchées, et appela une ambulance. Les deux entraîneurs se mirent d’accord pour arrêter la rencontre (84e).

FC RÉVOLUTION – CS TRIDENT : 0-3 (0-0). match arrêté à la 84e.
Buts : Larochelle (56e), Conrad (63e), Beaudry (82e).

Ils ont dit

Yazid Metahri (coach du FC Révolution) : « On s’attendait à un match difficile, pour notre première rencontre de la saison. Il faut se donner trois voire quatre matchs pour que les choses se mettent en place. Je ne suis pas inquiet car, selon moi, la différence s’est faite sur le niveau de préparation et non sur la qualité des joueuses. Notre adversaire est vraiment bien rôdé. »

Dany Lemieux (coach du CS Trident) : « Cela fait deux sorties durant lesquelles nous présentons du jeu. Cette fois, on a su imposer notre manière sans avoir à nous adapter à l’adversaire malgré le vent. Il fallait tout de même resté vigilant sur les longs ballons. On a su concrétiser notre domination en deuxième demie. On était méfiant car nous avions perdu la saison dernière contre cette même équipe à Boisbriand. Malheureusement, cela se finit mal avec la blessure de Mathilde. C’est un coup dur car elle prépare les sélections du Québec. »

Julien Dubois

Autres articles intéressant

Jean Daniel Padovani : « De magnifiques choses à faire au Canada »
Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes
Des entraîneurs canadiens bientôt représentés par un syndicat ?