AAA (M) : Salaberry reprend sa marche en avant, le Mistral est serein

Sept équipes pour quatre places! Le classement du championnat AAA se décante mais les places pour le Final Four vont être très chères pour certains! Retour sur les matchs du week-end concernant les prétendants!

GROUPE B

Il va falloir aller chercher le Mistral de Sherbrooke! Les hommes de David Guicherd sont en pleine confiance! Face aux Étoiles de l’Est (victoire 1-0), l’équipe de l’Estrie se contente d’un but mais qui lui permet de conserver six longueurs d’avance sur le troisième, le Phénix : « On connait bien les Étoiles, assure le coach du Mistral. On a été stressé à quelques occasions mais nous avons eu aussi nos opportunités.On avait réussi notre début de match mais on restait méfiant. » Finalement, c’est Harcc-Boutin qui marquait l’unique but de la rencontre en reprenant un tir de Gachem relâché par le gardien (66e). « Dans quinze jours, nous serons à Charlesbourg, poursuit David Guicherd. Il ne faudra pas faire de faux-pas même si nous avons encore un joker. »

Charlesbourg justement! Les hommes de Charles Harvey ont réussi à battre Lakeshore (1-0, but de Zrnic 31e), l’équipe en forme du moment : « On a réalisé une très bonne première période en dominant et en empêchant nos adversaires de sortir proprement de leur tiers défensif, assure le coach. On a pu jouer haut mais la deuxième période fut plus difficile physiquement. Le gros point positif est que nous avons su tenir en défense. »

Le Phénix des Rivières n’en finit plus de surprendre. La bande à Kevin Butler s’est offert le luxe de battre Beauport (2-1, buts de Bita Minsili, 23e, et Sany, 35e) dans des conditions incroyables! « La moitié de l’équipe était strappée en raison de blessures diverses, confie le coach. Trois joueurs U17 ont démarré la rencontre. La semaine de repos va faire du bien. » L’un des hommes du match se nomme Thomas Goddaert. Ce gardien, âgé de 17 ans, a repoussé deux penaltys en deuxième période et fut intraitable sur sa ligne pendant tout le match : « Il a montré une maturité incroyable, poursuit Kevin Butler. Je suis fier de tous mes joueurs qui ne lâchent jamais! On joue avec nos armes, nos valeurs et surtout un état d’esprit irréprochable! »

Classement : 1. Mistral de Sherbrooke 23 points ; 2. Charlesbourg 19 ; 3. Phénix 17.

GROUPE A

On ne les attendait plus. Mais Salaberry est toujours là! Les hommes de Khalid Bentaibi ont battu Mont-Royal Outremont (3-2) et reprennent la première place du groupe : « Nous étions obligés de réagir après nos deux dernières performances, explique l’entraîneur. Seuls les trois points comptaient pour ce match. On a fait le nécessaire mais nous ne sommes pas satisfaits de notre qualité de jeu. » Le technicien assure que des changements sont possibles dans les prochains jours concernant son équipe : « Il faut que les joueurs travaillent davantage ensemble pour exprimer leur vrai potentiel. Des ajustements peuvent surgir pour rester le plus compétitif possible. »

Salaberry profite des défaites de ses trois concurrents. Beauport a été surpris par le Phénix (1-2), malgré une ouverture du score de Renaud sur une passe de Lebreton (16e) : « Nous avons eu nos chances de marquer mais nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes, regrette Samir Ghrib. J’ai quand même apprécié les efforts des joueurs jusqu’à la fin du match. Il faudra maintenant rebondir à Salaberry la semaine prochaine. »

Les Étoiles de l’Est effectuaient un déplacement périlleux sur la pelouse du Mistral de Sherbrooke (défaite 0-1) : « Le match aurait pu basculer de notre côté, analyse le coach Alexandre Giuliani. Nous avons entamé la rencontre avec neuf joueurs réguliers absents. Le manque de profondeur de banc a été déterminant sur ce match. » Néanmoins, le club de Laval est confiant pour la suite : « Les choses devraient revenir à la normale lors de la prochaine rencontre face à Drummondville », confie le technicien.

Vainqueur de Beauport puis de Panellinios, Lakeshore se déplaçait à Charlesbourg (défaite 0-1) dans la peau du leader du groupe A. Un statut qui n’impressionnait pas le directeur technique John Limniatis : « C’est un championnat très serré avec peu de différences entre certaines équipes. Une ou deux victoires peuvent tout changer. » Les joueurs de l’ouest de l’Île de Montréal sont-ils ambitieux pour cette saison? « Il est encore un peu tôt pour en parler, assure le dirigeant. Oui, on le voudrait mais on ne va pas l’annoncer haut et fort après avoir gagné deux ou trois matchs. Les joueurs travaillent bien ensemble et le volume d’énergie est par conséquent  multiplié. Nous avons assez de joueurs pour assurer une intensité durant toute une rencontre. »

Classement : 1. Salaberry 18 points ; 2. Beauport, Lakeshore, Les Étoiles de l’Est 16. 

Autres articles intéressant

CPL : Guillaume Pianelli, Julien Bruce, Quentin Paumier et Luca Ricci sélectionnés !
Manchester United aux deux visages contre Brentford
Malawi – Sénégal : Les notes des joueurs