Concordia : « Faire mieux que les autres équipes au-dessus de nous »

Jorge Sanchez est l’entraîneur des filles de Concordia. Cinquième au classement, il nous explique sa méthode de recrutement et pourquoi il croit encore aux demi-finales. Pour cela, il assure que la victoire contre Bishop’s aujourd’hui est essentielle. Rencontre.

Jorge, votre équipe a souffert contre les Carabins dimanche dernier (défaite 5-0). Vos joueuses semblaient plus jeunes que leurs adversaires, non?

C’est en partie vrai. La réalité est qu’on a recruté dans les CEGEP francophones, c’est eux qui dominent le collégial depuis plusieurs années. Plus particulièrement Garneau et Ahuntsic. C’est difficile de recruter hors du Québec : les joueuses mettent du temps à s’acclimater, sont loin de leur famille… Si bien qu’au final, on perdu temps. Cette année, la moitié des joueuses de mon équipe découvrent le niveau universitaire. J’essaie d’équilibrer le nombre de joueuses expérimentées avec celles à former.

Quel profil de joueuses recherchez-vous?

Tout d’abord celles qui savent jouer au ballon! Vous pouvez travailler toutes les tactiques du monde, préparer les joueuses physiquement, si elles ne savent pas faire de passes, vous n’arriverez à rien. J’explique tranquillement aux plus jeunes ces notions là et elles comprennent qu’elles auront plus de temps de jeu dans le futur plutôt que maintenant.

Aujourd’hui vous affrontez Bishop’s. La victoire est-elle indispensable?

La réalité est que, mis à part Trois-Rivières, tout le monde a battu Bishop’s. Si nous voulons parvenir aux quatre premières places du championnat, il faut faire mieux que les autres équipes au-dessus de nous. Bien entendu, la victoire est impérative. 1-0 ou 5-0, peu importe! Il faut les trois points. Ensuite, il faudra grappiller des points contre les équipes de tête.

Autres articles intéressant

Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »
Aziz Dieng (ARS Lanaudière) : « Grandir ensemble »
Les Carabins masculins qualifiés face à des Stingers accrocheurs