Julian Labalec : « Je veux être le numéro un »

Julian Labalec a décidé de quitter le Celtix pour Lévis-Est. Un changement de région mais aussi de vie qui s’explique par les ambitions du technicien aujourd’hui âgé de 30 ans. Rencontre.

Julian, pourquoi avoir pris la tête de la direction technique du club de Lévis-Est?

Tout simplement car je veux être le numéro un. Mes objectifs sont ambitieux et j’avais fait le tour de mes fonctions d’adjoint : les camps de jour, les CDC, la PLSQ… que pouvais-je faire de plus? Nous avons un club de 1 800 membres à structurer après une fusion récente. C’est un défi vraiment stimulant.

Quelles sont vos priorités dans votre nouvelle fonction?

J’entends par structurer le club l’ajustement des programmes par rapport à notre réalité de club régional que ce soit en terme de positionnement géographique ou de concurrence d’autres clubs. En ce moment, nous faisons le dos rond pour fidéliser nos joueurs tout en préparation une évolution éventuelle dans les années à venir. Je veux aussi amener un sentiment d’appartenance à nos couleurs et aussi la sensation que le club peut donner des opportunités à nos joueurs qui veulent atteindre le haut niveau.

Quel souvenir gardez-vous du Celtix?

Un très bon! Notamment avec le semi-professionnel grâce à des joueuses investies et de qualité. D’ailleurs, plusieurs d’entre elles ont intégré le niveau universitaire et y jouent.

Les inscriptions pour la session d’automne-hiver sont accessibles ici.

Propos recueillis par www.justesoccer.com 

Autres articles intéressant

L’AS Laval mise sur la continuité
Valour FC se sépare de Rob Gale et engage Phillip Dos Santos
L’UQAM féminin débloque son compteur contre les Stingers