Le Vert et Or masculin renversant face à l’UQAM !

L’université de Sherbrooke s’est imposée sur la pelouse de l’UQAM après avoir été mené au score (1-2) vendredi soir au stade Saputo. Une première victoire cette saison pour le Vert et Or.

En mal de buts depuis le début de saison, l’UQAM s’appliqua à démarrer fort cette rencontre. Sur son côté gauche, Sofiane Saïd reprenait de volée un long ballon qui termina sa course sur la barre transversale du Vert et Or (2e). Sherbrooke pliait mais restait dangereux en contres : Alexis Yelle tenta un lob de 25 mètres qui échoua à quelques centimètres du but de Younes Soubaa (6e). Suite à une interception, Vincent Aubin tentait sa chance hors de la surface mais son tir fuyait le cadre de justesse (17e). L’UQAM chercha longtemps la solution et la trouva sur un long ballon de Wail Badouli pour Miary Rakoto sur le flanc droit. Le rapide latéral poussa trop son ballon et Antoine Goulet allait s’en saisir. C’était sans compter sur l’anticipation de Timothe Makanzu qui devança le portier et s’écroula suite au choc entre les deux hommes. L’arbitre désigna le point de penalty et Miary Rakoto le transforma en deux temps (1-0, 40e). Sherbrooke faillit égaliser sur un centre de Cédric Jegerlehner pour Vincent Aubin à qui il manqua quelques centimètres malgré son tacle (45e).

Le Vert et Or passa tout proche de l’égalisation une nouvelle fois sur une tentative de lob d’Alexis Yelle mais le cadre n’était pas au rendez-vous (48e). Timothe Makanzu était proche de doubler la mise après avoir intercepté une passe adverse mais trébucha au moment de se présenter face à Antoine Goulet (55e). L’UQAM gérait et un centre de Sofiane Saïd fut dégagé de justesse par la défense de l’Estrie. Sur le contre, Bryan Gnaly prit tout le monde de vitesse et centra au deuxième poteau pour Alexis Yelle qui termina de la tête (1-1, 60e). Bryan Gnaly anima cette fin de rencontre avec un nouveau rush côté droit qui se conclut par un centre en retrait pour Vincent Aubin qui loupait le cadre (67e). Les Citadins réagissaient par Diego Giully-Tambourini dont le tir passait au-dessus des buts sherbrookois (69e). Finalement, un nouveau débordement de Bryan Gnaly profitait à David Harrison qui marquait d’une superbe tête plongeante (1-2, 77e). La fin de match fut davantage tendue avec l’expulsion de Mathieu Gosselin, averti une deuxième fois pour une faute commise par Wail Badouli. Les réclamations du banc des Citadins n’y changèrent rien (86e). Un dernier coup franc de Théo Sanson passa juste au-dessus des buts d’Antoine Goulet (90e). Le Vert et Or tient sa première victoire!

CITADINS – VERT ET OR : 1-2 (1-0).
Buts : Rakoto (40e) pour les Citadins ; Yelle (60e), Harrison (77e) pour le Vert et Or.

Ils ont dit

Christophe Dutarte (coach des Citadins) : « Les faits de jeu ne tournent pas à notre avantage cette saison. Nous sommes dans une période d’apprentissage dont nous n’attendions pas autant de dureté. On n’a pas su profiter de nos moments forts et nous avons manqué d’efficacité dans le dernier geste. On est dans le dur à cause d’un manque de cohésion dans le projet de jeu. »

David Guicherd (coach du Vert et Or) : « Cela met un peu de beurre dans les épinards avec tout le travail des joueurs depuis le début de saison. A chaque match, on n’est jamais loin et on n’arrivait jamais à passer cette barre du deuxième but marqué. Le réveil en deuxième période a été salvateur. On va pouvoir passer une semaine d’entraînements très agréable. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Jean Daniel Padovani : « De magnifiques choses à faire au Canada »
AAA féminin : le CS Trident continue de bien voyager
Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes