Les Carabins masculins font parler la poudre contre Concordia

L’Université de Montréal a fait étalage de toute sa capacité offensive sur la pelouse de Concordia vendredi soir (2-6). Le vice-champion national semble prêt à rejouer le haut du tableau.

La saison d’arrêt n’a pas freiné les ambitions des Carabins. Au contraire même. L’équipe de Pat Raimondo possède un talent offensif qui a impressionné en première période vendredi soir sur la pelouse de Concordia. Luca Ricci trouva dans la profondeur Thierry Coté qui s’emmena le ballon de la tête mais l’attaquant fut stoppé in extremis par un tacle de Sean Holmes à deux mètres de la ligne de but (9e). Thierry Coté, très en vue, tenta une nouvelle fois sa chance sur une tête décroisée mais cette fois-ci c’est le gardien Julian Petrilli qui détourna le ballon en corner du bout des doigts (16e). Finalement, les Carabins trouvaient l’ouverture sur un une-deux sollicité par Guy-Frank Essomé-Panda, en relais avec Thierry Coté, qui ouvrit la marque de près (0-1, 19e). Concordia avait de la ressource et Alberto Correa permit aux Stingers de recoller au score sur une magnifique volée croisée (1-1, 23e). Les hommes de Greg Sutton tenaient bon mais craquaient sur coup de pied arrêté : le coup franc de Quentin Paumier trouvaient Adam Benmoussa, esseulé au deuxième poteau, qui marquait de volée de l’intérieur du pied (1-2, 26e). L’harcèlement offensif des Carabins payaient en fin de première période avec d’abord un pressing d’Adam Benmoussa pour récupérer le ballon et, après un une-deux avec Guy-Frank Essomé-Panda, centrait au deuxième poteau pour Thierry Coté qui terminait de la tête (1-3, 35e). Sur l’action suivante, Guy-Frank Essomé-Panda débordait et centrait pour Adam Benmoussa qui poussa le ballon dans les filets (1-4, 37e). Dès l’engagement, Guy-Frank Essomé-Panda récupéra le ballon dans les pieds de Sean Holmes et remportait son duel face à Julian Petrilli (1-5, 38e). Concordia réagit juste avant la pause avec une frappe croisée de Nareg Kalloghlian que détourna le gardien Felix Goulet (40e). Theirry Coté eut la dernière occasion de cette première période mais sa reprise de la tête heurta la barre transversale (45e).

Pat Raimondo opéra plusieurs changements à la pause mais cela n’empêcha pas les Carabins de creuser l’écart par Kareem Sow qui profita d’un coup franc de Luca Ricci (1-6, 57e). Les Stingers ne baissaient pas les bras et un service de Nareg Kalloghlian permettait à Andrew Foote de trouver une fenêtre de tir mais ce dernier ne trouvait pas le cadre (59e). Alexis Stevens intercepta une relance adverse et tenta sa chance à l’entrée de la surface mais Julian Petrilli bloquait le ballon (69e). L’UdM profitait des espaces et Julien Bruce déborda côté gauche pour centrer sur Lohan Lefèvre à  qui il manqua quelques centimètres pour marquer de la tête (76e). Finalement, Nareg Kalloghlian adoucissait la note en marquant sur un coup franc aux vingt mètres (2-6, 90e+1).

STINGERS – CARABINS : 2-6 (1-5).
Buts : Correa (23e), Kalloghlian (90e+1) pour les Stingers ; Essomé-Panda (19e, 38e), Benmoussa (26e, 37e), Coté (35e), Sow (57e) pour les Carabins.

Ils ont dit

Greg Sutton (coach des Stingers) : « Nous étions bien en place et prêts à lutter. Mais il y a eu ce creux en fin de première période qui est, selon moi, dû à un besoin d’adaptation après la saison blanche. Nous avons eu plus d’opportunités en deuxième période. Le groupe est jeune avec plusieurs nouveaux. C’est prometteur pour l’avenir. »

Kosta Zampani (coach adjoint des Carabins) : « C’était bien offensivement et solide défensivement. On reste quand même une jeune équipe avec quatre ou cinq anciens seulement dans le onze de départ. Nos ambitions sont hautes et le championnat canadien fait partie de nos attentes standards. Mais on sait que la ligue provinciale sera très compétitive. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »
Aziz Dieng (ARS Lanaudière) : « Grandir ensemble »
Les Carabins masculins qualifiés face à des Stingers accrocheurs