Les Carabins masculins qualifiés face à des Stingers accrocheurs

Les Carabins se sont qualifiés pour la finale provinciale masculine vendredi soir en venant à bout des Stingers de Concordia au terme d’un match haletant. L’Université de Montréal sera confrontée au Rouge et Or la semaine prochaine toujours au Cepsum.

Les Carabins attaquaient d’entrée et un centre a priori anodin de Paul Mortas fut relâché par le gardien Jordy Kerlegrand. Quentin Paumier profita de l’aubaine pour marquer dans le but vide (1-0, 6e). Loin d’être abattu, Concordia fit front dans le jeu mais c’est bien Guy-Frank Essomé Penda qui s’échappa sur le côté gauche et tenta sa chance mais Jordy Kerlegrand avait bien fermé son angle (13e). Très en vue, le milieu gauche des Stingers Nareg Kalloghlian récupèra le ballon en jonglant dans la surface adverse et servit Mohamed Reza Nafar dont la volée au-dessus des buts (19e). Guy-Frank Essomé Penda faisait encore parler sa vitesser pour fausser compagnie aux défenseurs et tenta sa chance en force. Mais Jordy Kerlegrand s’interposa une nouvelle fois (32e). Sur un contre, les Carabins créaient le danger avec une passe de Guy-Frank Essomé Penda pour Alexis Stevens mais sa frappe était trop croisée (35e). Sur l’action suivante, Nareg Kalloghlian s’arracha pour sauver le ballon d’une touche, élimina son défenseur et centra pour Simon Spénard-Lapierre qui ne cadrait pas sa volée (36e). Anthony Phelps provoqua la défense de l’Université de Montréal et obtenait un bon coup franc à l’entré de la surface. Mohamed Reza Nafar se chargea du tir et il fallut un réflexe incroyable de Felix Goulet pour écarter le ballon (43e).

Les Carabins profitaient davantage d’espaces en seconde période. Lohan Lefèvre intercepta le ballon, déborda et centra pour Guy-Frank Essomé Penda. Mais Jordy Kerlegrand fut promp à se jeter dans les pieds de l’attaquant pendant que ce dernier armait son tir (50e). Quentin Paumier centra à son tour pour Alexis Stevens, mais cette fois-ci un défenseur sauva sur sa ligne (61e). Un nouveau centre d’Alexis Stevens fut dégagé en catastrophe par la défense des Stingers. Le ballon revenait sur Guy-Frank Essomé Penda qui ne manqua pas la cible de près (2-0, 66e). Concordia n’a pas dit son dernier mot et un un contre, le ballon se retrouve dans les pieds d’Alberto Correa qui tenta sa chance de force mais manqua le cadre alors qui’il n’était qu’à quelques mètres des buts (78e). Simon Spénard-Lapierre hérita d’un ballon contré pour se présenter face à Félix Goulet mais l’attaquant croisa trop sa frappe (85e). Jordy Kerlegrand réussit une dernière belle sortie face à Julien Bruce (90e+1) avant de monter sur le dernier corner de la partie pour les Stingers. Les Carabins partirent en contre et le centre de Lohan Lefèvre trouva Quentin Paumier au deuxième poteau dont le tir échoua sur le montant (90e+5).

CARABINS – STINGERS : 2-0 (1-0).
Buts : Paumier (6e), Essome-Panda (66e).

Ils ont dit

Pat Raimondo (coach des Carabins) : « On voulait accéder à cette finale bien que notre effectif soit jeune. On a manqué de volonté à aller sur le ballon en première période. Mais les garçons ont bien répondu et les ajustements tactiques ont permis de produire une suite du match plus intéressante. »

Greg Sutton (coach des Stingers) : « Il aurait été vraiment intéressant de concrétiser notre belle première période par un but. C’est dur de perdre de la sorte mais cela nous donne une base pour la suite. Notre programme est sur la bonne voie et nous serons bientôt capables d’aller encore plus haut. Je suis fier de mes joueurs. »

La rédaction de www.justesoccer.com

 

Autres articles intéressant

Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »
Aziz Dieng (ARS Lanaudière) : « Grandir ensemble »
Le quart-d’heure meurtrier des Carabins féminines!