Les Stingers féminins arrachent la victoire contre le Vert et Or

Concordia s’est imposé dans les dernières minutes conte le Vert et Or dimanche (2-1). Une victoire qui permet aux Stingers de décoller au classement.

La jeune équipe du Vert et Or fut la première en action avec un centre de Yasmine Bennhaila pour Ariane Sagala qui ne cadrait pas sa frappe (5e). Marilou Dugrenier eut une belle opportunité à son tour en partant en profondeur mais là-aussi le cadre se déroba pour l’équipe de l’Estrie (8e). Concordia répliqua sur une frappe de Sarah Feola qui n’inquiéta pas la gardienne Maude Houle Jeanson (13e). Partie à la limite du hors-jeu, Ariane Sagala s’avança mais croisa trop sa frappe (15e). Maude Houle Jeanson dut sortir ensuite pour contrer Sara Carrière partie en profondeur. Dayne Lebans récupéra le ballon et tenta sa chance instantanément mais dévissa sa reprise (16e). Yasmine Bennhaila trouvait Ariane Sagala dans la surface de réparation mais l’attaquante fut reprise au dernier moment par la défense (19e). Les deux équipes rivalisaient au milieu de terrain. Finalement, Sara Carrière faisait parler sa vitesse pour déborder et centra en retrait pour Dayne Lebans dont la frappe fut captée par Maude Houle Jeanson (41e). On retrouva le duo des Stingers à l’oeuvre avec cette fois-ci un centre de Dayne Lebans pour Sara Carrière qui manqua le ballon d’une foulée devant la gardienne (44e).

Coup dur pour le Vert et Or avec la blessure de Maude Houle Jeanson sur un ballon anodin (53e). Laurence Moreau, défenseur, prit sa place. Après une première tentative déviée en corner par Annastasia Fox (59e), Mathilde Vigneault ouvrit la marque d’une frappe au point de penalty suite à un centre d’Ariane Sagala mal renvoyé (0-1, 63e). Sur l’action suivante, Sara Carrière provoqua la défense sherbrookoise dans la surface de réparation et obtint un penalty. Madeleine McKenzie se chargea de la transformation (1-1, 64e). Tout était encore possible et il fallut toute la vigilance d’Annastasia Fox pour sortir dans les pieds d’Arianna Sagala (69e). Cette dernier n’eut pas dit son dernier mot et profita d’une longue touche pour se défaire de la défense et s’avança jusqu’à l’entrée de la surface pour décocher un tir qui passa à quelques centimètres du poteau (71e). Finalement, Concordia obtint la victoire sur un corner repris par Casey Koscher (2-1, 89e).

STINGERS – VERT ET OR : 2-1 (0-0).
Buts : McKenzie (64e, sp), Koscher (89e) pour les Stingers ; Vigneault (63e) pour le Vert et Or.

Ils ont dit

Greg Sutton (coach des Stingers) : « On était déçu des résultats de nos précédents matchs par rapport à nos prestations. Le match nul contre l’UQTR alors que nous menions a été difficile à digérer. Je ne savais pas comment les filles allaient répondre sur cette rencontre. Après l’ouverture du score du Vert et Or, le défi était encore plus grand. Par le désir et l’effort, on a obtenu un bon résultat. Je peux voir l’énergie de l’équipe qui se développe au fil du temps et c’est bon signe. On a eu plusieurs filles blessées mais les autres ont su faire leur travail. »

Tony Perrier (coach du Vert et Or) : « C’est un match crève-coeur, comme face à l’UQAM où nous menions 2-0 avant de perdre 2-3. Cette fois, on encaisse un but dans les dernières minutes. De plus, notre gardienne Maude Houle Jeanson est blessée aux ligaments. On a eu des occasions franches sur lesquelles on aurait dû marquer. Mais le stress nous complique la tâche. Il faut l’accepter et continuer à travailler. L’effectif est composée de beaucoup de « première année » mais cela ne peut être une excuse. Le groupe est de qualité avec un superbe état d’esprit. »

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

L’AS Laval mise sur la continuité
Les Carabins féminins assurent l’essentiel contre les Stingers
Les Carabins masculins font parler la poudre contre Concordia