LSEQ (F) : Chaudière-Ouest au final four, ce sera plus dur pour Trois-Rivières

Trois-Rivières (3e, gr. A) – Chaudière-Ouest (1er, gr. B) : 1-3 (0-2).

Chaudière-Ouest a fait le travail sur la pelouse trifluvienne. Mais les joueuses de Fabien Cottin se sont fait quelques frayeurs après le but de Trois-Rivières en tout début de seconde demie : « Le résultat est satisfaisant, mais pas la manière. Nous avions réussi notre entame de match en installant notre jeu mais ensuite on redonne espoir à nos adversaires en encaissant un but largement évitable. Après, nous avons perdu beaucoup de ballons et on s’est mis de la pression. » Néanmoins, le leader du groupe A a quand même tué le match à quelques minutes de la fin et s’assure au passage une qualification pour le final four : « C’était l’objectif de la saison, poursuit Fabien Cottin. C’est vraiment bien de pouvoir être qualifié alors qu’il reste trois matchs à jouer. On va pouvoir faire souffler les filles, d’autant que la saison universitaire reprend bientôt. »

Durnick Jean, le coach de Trois-Rivières, était forcément déçu au coup de sifflet final. Après la défaite face à Repentigny la semaine dernière, les deux places qualificatives pour la finale à quatre s’éloignent : « Ça va être compliqué, estime-t-il. Mathématiquement, c’est encore possible mais bon… » Les regrets sont là, le technicien estime que son équipe n’a pas joué sur sa vraie valeur : « On a commencé à jouer à 0-2. Nous étions physiquement et mentalement absents. » Malgré le recadrage à la pause, cela n’a pas suffi : « On jouait notre saison, explique Durnick Jean. J’ai eu un gros discours durant la mi-temps. On a su marquer rapidement et ensuite on a ralenti. On a quelques chances mais notre manque de finition est un gros problème. »

Autres articles intéressant

Jean Daniel Padovani : « De magnifiques choses à faire au Canada »
AAA féminin : le CS Trident continue de bien voyager
Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes