LSEQ (F) : Repentigny refroidit Trois-Rivières au dernier moment

Repentigny (2e, gr. B) – Trois-Rivières (2e, gr. A) : 2-1 (1-0).

L’affiche de cette fin de semaine a débouché sur un scénario déroutant. Menées au score en première période grâce à un joli but de Stephie-Ann Dadaille, les Trifluviennes sont revenues à la marque grâce à un coup franc de leur capitaine Marie-France Ouellet. Alors que les joueuses de Durnick Jean poussaient pour gagner, une passe en profondeur permettait à Stephie-Ann Dadaille de marquer le but de la victoire à trois minutes du terme. Une fin cruelle pour le coach de Trois-Rivières et son équipe : « On rate une superbe occasion de marquer deux minutes avant. Dans ce genre de rencontre, il faut être opportuniste. Nous ne l’avons pas été et on le paie cher. » Déçu, Durnick Jean a tout de même essayé de remonter le moral de ses troupes : « La saison n’est pas finie. Nous devons continuer à jouer à notre façon. Si Mont-Royal-Outremont lâche des points, on se doit d’être là! »

Pour Repentigny, le soulagement prédominait à la fin de la rencontre : « On a manqué plusieurs occasions en première période. On a manqué de réalisme mais nous nous sommes heurtés à une superbe gardienne, analyse Alexandre Kenol. Contre une équipe aussi bien rodée que Trois-Rivières, j’étais sûr que cela allait nous revenir comme un boomerang. D’ailleurs, elles ont égalisé et on aurait pu perdre la rencontre. » Concernant sa buteuse, le coach n’a pas manqué de la féliciter : « Elle travaille dur pour arriver à ce niveau là. Je suis content pour elle. »

Autres articles intéressant

Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes
Des entraîneurs canadiens bientôt représentés par un syndicat ?
Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »