LSEQ (F) : Trois-Rivières éliminé, Sherbrooke retrouve le sourire

Sherbrooke – Trois-Rivières : 3-1.

C’était la dernière chance pour Trois-Rivières. Les joueuses de Durnick Jean devaient gagner à tout prix pour entretenir l’espoir d’une qualification pour le Final Four. Après la défaite face à Sherbrooke, c’est un entraîneur visiblement touché qui a expliqué où le bât blesse : « Je suis extrêmement déçu. On a manqué d’opportunisme alors qu’on a eu des occasions franches. Cela est certainement dû au stress. » Désormais, les Trifluviennes ont encore deux matchs pour finir la saison : « On fera de notre mieux, poursuit le technicien. On reste sur trois défaites consécutives. Nous voulons un sursaut d’orgueil et finir avec deux victoires. »

De son côté, Sherbrooke respire. David Guicherd est heureux de la prestation de ses filles : « J’ai pu compter sur presque la totalité de mon effectif, explique le coach. Ca faisait longtemps. J’ai donné les clés du jeu à mes joueuses plus expérimentées et on a retrouvé un plaisir de jouer qui avait un peu disparu. » Si le résultat est satisfaisant, l’entraîneur sherbrookois retient aussi l’attitude de son équipe, décimée par les blessures tout au long de la saison : « Cela faisait un moment que je n’avais pas vu autant d’engagement. Même s’il est toujours plus plaisant de jouer contre une équipe du haut de tableau, j’aimerais à l’avenir que l’on joue toujours à ce niveau-là. »

Autres articles intéressant

Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes
Des entraîneurs canadiens bientôt représentés par un syndicat ?
Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »