LSEQ (F) : Trois-Rivières face à ses obligations

Repentigny (2e, gr B) – Trois-Rivières (2e, gr A). Dimanche, 18h, stade Jean-Claude Crevier.

L’une des affiches de la fin de semaine en LSEQ. Si Repentigny possède un certain coussin de sécurité sur le troisième (8 points d’avance sur le Celtix), Trois-Rivières n’a qu’une maigre marge de manoeuvre dans son groupe puisque Mont-Royal-Outremont ne compte que trois points de retard. Ce qui pousse Durnick Jean, l’entraîneur, à prendre des initiatives : « Il faut une victoire impérative. C’est nous qui avons la pression et nous devons aller de l’avant. »

Mais un problème de taille contrecarre les plans du coach : « On ne connait pas nos adversaires. C’est difficile de se préparer dans ces cas-là. On va garder notre même façon de jouer, elle nous réussit bien. Mais il nous est interdit de perdre. » L’effectif de Trois-Rivières est encore amputé de plusieurs éléments ce dimanche : « Heureusement, nous avons un groupe de 22 joueuses et nous pouvons parer à ce genre de situation, » conclut Durnick Jean. Ca tombe bien, il peut encore se passer beaucoup de choses durant la fin de saison.

Autres articles intéressant

Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes
Des entraîneurs canadiens bientôt représentés par un syndicat ?
Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »