LSEQ : Trois-Rivières joue sa vie à Sherbrooke

Verts de Sherbrooke (4e, gr. B) – Trois-Rivières (3e, gr. A), dimanche 18h, Olympique 1.

Les Trifluviennes n’ont plus le choix. Recalées à 5 points du deuxième, Mont-Royal-Outremont, alors qu’il ne reste que trois parties à jouer, les filles de Durnick Jean doivent à tout prix remporter leurs trois derniers matchs pour espérer figurer au Final Four. Un véritable challenge qui commence ce dimanche avec ce déplacement à Sherbrooke : « On est dos au mur, explique l’entraîneur. Nous n’avons plus le choix. On va tout donner! » Après deux défaites face à Repentigny et Chaudière-Ouest, Trois-Rivière doit réagir : « Il faut que nous démarrons nos games d’une meilleure manière, poursuit Durnick Jean. On tire rapidement de l’arrière et on doit pousser pour égaliser. Les Verts restent une très belle équipe même s’il n’y a plus d’enjeu pour eux au classement. »

David Guicherd, lui aussi, espère une réaction de son équipe après les défaites à Beauport et contre Mascouche : « Nous n’avons jamais réalisé deux mauvaises prestations consécutivement, assure l’entraîneur sherbrookois. On ne veut pas finir la saison sans se battre. Il nous reste neuf points à gagner, on les veut tous. » La jeune équipe des Verts est en pleine construction et le coach espère profiter de ne pas avoir d’enjeu au classement pour pouvoir former sereinement ses joueuses : « On ne peut pas finir dans les deux premiers tous les ans. On reste une équipe attractive. Il faut qu’on apprenne aux jeunes le goût de la victoire. Elles ont montré qu’elles pouvaient avoir le niveau de joueuses confirmées. J’attends un match complet de leur part. On veut finir sur une bonne note, histoire de garder la tête haute à la fin de la saison. »

Autres articles intéressant

Le Ladies Football Club : une liberté prise par les femmes
Des entraîneurs canadiens bientôt représentés par un syndicat ?
Guy-Frank Essome Penda : « Content de quitter les Carabins de cette manière »