Le Rouge et Or féminin démarre fort !

Trois matchs, autant de victoires avec quinze buts marqués, le Rouge et Or féminin de l’université Laval a frappé fort ! Helder Duarte, l’entraîneur, est vraiment satisfait de ce début de saison mais reste méfiant la veille de la réception de l’UQAM.

Helder, quel sentiment vous anime sur ce début de saison?

Je suis évidemment satisfait. On savait que nous avions une bonne équipe. Le match contre Sherbrooke (victoire 6-1) est sévère. Notre gardienne a été exceptionnelle et nos adversaires nous ont donné deux buts. Sans cela, le score aurait pu être bien différent. Ensuite, nos six attaquantes ont marqué. C’est vraiment une bonne chose car seulement une ou deux marquaient lors des saisons précédentes. Nos adversaires doivent surveiller toutes nos joueuses qui présentent des profils bien différents.

Quelle est votre principal atout?

Nous mettons beaucoup d’intensité aux pratiques, ce qui hausse encore notre niveau de jeu. On est donc prêt à jouer avec cette pression lors des matchs. C’est difficile pour nous car toutes les équipes sont motivées face à Laval. On ne peut prendre personne à la légère. Pour le moment, nos huit recrues ne jouent pas beaucoup mais elles ont du talent. Leur heure va arriver prochainement.

Demain vous affronter l’UQAM à Montréal. Êtes-vous optimiste?

L’UQAM est vraiment difficile à jouer. De plus, cette équipe s’améliore d’année en année. Si on marque rapidement, cela pourrait forcer nos adversaires à se découvrir. Par contre, si elles tiennent le coup, cela deviendra un match très difficile.

Effectif Rouge et Or féminin

Effectif UQAM féminin

Autres articles intéressant

Les Stingers féminins arrachent la victoire contre le Vert et Or
L’AS Laval mise sur la continuité
Les Carabins féminins assurent l’essentiel contre les Stingers