Stingers masculins : « On peut finir très haut »

Troisièmes avec sept points, les Stingers de Concordia reçoivent Laval vendredi. Gregory Sutton, l’entraîneur, est satisfait de son groupe. Le championnat canadien fait partie de ses ambitions.

Gregory, comment jugez-vous votre début de saison?

J’étais déçu par la défaite face à McGill lors du premier match. Mais nous avons su bien rebondir et nous sommes en bonne position au classement. L’équipe progresse rapidement, ce qui est appréciable car la saison est courte. Je possède de jeunes joueurs qui comprennent rapidement. Lorsqu’ils font une erreur, je leur fais comprendre et on passe à autre chose.

Vous êtes troisièmes au classement juste devant McGill et l’UQAM, pensez-vous pouvoir finir dans les quatre premiers?

Nous avons une équipe suffisamment bonne pour participer aux demi-finales. On peut aller très haut! On ne sait vraiment pas ce qu’il peut se passer dans cette ligue universitaire. On y va match par match mais nous avons l’espoir de représenter notre ligue au championnat canadien.

Quelle est votre plus grande satisfaction depuis le début de saison?

Notre circulation de balle est vraiment bonne lorsque l’on sait garder les choses simples. Sur le plan défensif, on est capable d’être efficace lorsque les joueurs réagissent rapidement pour fermer les espaces. Quand nous réalisons tout cela, nous pouvons être une très bonne équipe. Il faut que nous soyons réactifs offensivement et défensivement.

Stingers (3e) – Rouge et Or (2e), vendredi 18h30, Concordia Stadium.

Autres articles intéressant

Un club québécois prêt à monter vers la USL2 ?
Le duo Amla – Salter de St-Hubert reconstitué en Canadian Premier League
PLSQ : Le FC Laval intraitable à domicile