Universitaires : Le « pass sanitaire », l’indispensable à l’heure de la reprise

La saison universitaire reprend ce soir au Québec. Si toutes les formations attendaient ce moment depuis longtemps après la saison blanche, certains joueurs devront faire preuve de patience puisqu’ils n’ont pas encore leur « pass sanitaire », à savoir les deux vaccins contre la Covid. Mais dans l’ensemble, les coachs ont anticipé la décision du gouvernement.

« J’en parle aux joueurs depuis le mois d’avril. C’était écrit dans le ciel qu’on se dirigeait vers un passeport vaccinal pour participer à la saison universitaire. Après, je ne suis pas là pour juger. » David Guicherd, coach du Vert et Or masculin, résume ce qu’il s’est passé plous ou moins dans toutes les équipes universitaires depuis le printemps. Certes, les citoyens ont le choix de se faire vacciner ou pas contre la Covid-19, mais les joueurs de soccer n’échapperont pas aux deux doses s’ils désirent participer à la compétition. « Quelques joueurs se sont faits vacciner tardivement alors l’université de Sherbrooke a décidé d’adopter une ligne plus dure depuis le 1er septembre : toute personne qui n’a pas son pass sanitaire ne peut pas s’entraîner, poursuit le technicien. Aujourd’hui, deux joueurs sont encore concernés. Le fait que les joueurs venant de l’étranger sont obligés d’être conformes a bien aidé. »

Le Vert et Or masculin a éprouvé des difficultés en terme de résultats ces dernières saisons. La faute à la qualité des adversaires mais aussi d’un jeune groupe en construction que le technicien espère voir mûrir d’ici les prochaines semaines : « La quatrième place est en ligne de mire. L’effectif n’a jamais été aussi fort. Mais a–t-on rattrapé le retard sur les autres équipes? C’est la question. On a quand même pu s’entraîner normalement ces derniers mois mais les recrues n’ont pas encore pu goûter aux exigences du niveau en match officiel. Nous aurons l’occasion de nous étalonner lors de nos deux premiers matchs contre l’UQTR et les Carabins, champions et vice-champions nationaux. »

Champion féminin 2019 avec douze victoires en quatorze matchs, l’UQAM se déplace ce soir à Bishop’s : « La saison blanche a un peu brisé notre vague, reconnait l’entraîneur Alexandre Da Rocha. Trois athlètes ont quitté l’équipe à cause du virus et ses restrictions afin de voir la famille ou de s’organiser professionnellement. Mais notre effectif est de qualité suffisante pour rivaliser à chaque rencontre. » Mélissa Roy, Marie-Pier Gougeon, Corinne Trudel et Virginie Asselin ont quitté le navire mais le technicien ne se refuse rien : « Les niveaux collégiales et universitaires n’ont jamais été aussi bons, aucun match ne sera facile! »

Universitaire féminin

McGill – Laval, 18h, stade Percival-Molson
Vert et Or – UQTR, 18h, Nouveau Concorde
Concordia – Carabins, 18h, Concordia Stadium
Bishop’s – UQAM, 19h, Coulter field

Universitaire masculin

McGill – Laval, 20h15, stade Percival-Molson
Vert et Or – UQTR, 20h15, Nouveau Concorde
Concordia – Carabins, 20h15, Concordia Stadium

La rédaction de www.justesoccer.com

Autres articles intéressant

Hailey Walsh (Gee-Gees) ready to realize her dream in Europe
Tour d’Europe du 3 décembre : Cristiano Ronaldo passe le cap des 800 !
Manchester – United – Arsenal : les notes des joueurs