CPL : Halifax et Pacific FC brillent, Valour piétine

Lors de cette seizième journée de CPL, les Wanderers ont terrassé Forge et FC. Pacific FC s’accroche à sa place de leader et Valour ne répond plus! 

HFX WANDERERS FC – FORGE FC : 2-0 (1-0). Buts : Karajovanovic (12e), Shaale (62e). – Vendredi soir, les coéquipiers de Stefan Karajovanovic ont réalisé une excellente performance en battant Forge FC, le tenant du titre (2-0). Grâce à cette victoire, Halifax a mis fin à une série de cinq matchs sans victoire. Les Wanderers ont déploré beaucoup de blessés au coup d’envoi et n’alignaient que trois joueurs sur le banc de touche. De son côté, Forge FC a apporté deux changements par rapport à son dernier match, Baj Maan ayant remplacé Triston Henry suspendu dans les buts et Monti Mohsen a pris la place en défense de Kwame Awuah absent.

Dès le début de la rencontre, Halifax prit l’ascendant sur le jeu. L’équipe locale est parvenue à ouvrir le score très tôt dans la partie. Alex Marshall est parvenu à récupérer un ballon dans la surface avant de décrocher un tir en pivot que Baj Maan ne put que détourner au second poteau. Bien placé, Stefan Karajovanovic, pour sa première réalisation de la saison, n’a pas tremblé pour pousser le ballon dans le but complètement vide (1-0, 12e). David Choinière fut tout près d’égaliser mais le défenseur Peter Shaale réussit à contrer la balle quasiment sur la ligne de but avant de dégager et écarter définitivement le danger (25e).

Le premier quart d’heure de la seconde fut à l’avantage de Forge FC en terme de possession mais ce fut bien les Wanderers les plus réaliste. A la suite d’un corner très bien tiré par Cory Bent, Peter Shaale remporta sa bataille dans les airs pour faire le break (2-0, 62e). Après ce nouveau but, Bobby Smyrniotis a tenté d’apporter du jeu plus offensif avec deux entrées (Paolo Sabak et Josh Navarro) mais la défense des Wanderers s’est montrée intraitable.

Avec cette victoire, Halifax se retrouve cinquième du classement juste derrière Valour FC avec 17 points. Forge FC reste troisième avec 25 points.

VALOUR FC – CAVALRY FC : 0-1 (0-1). But : Mason (32e). – Samedi soir, l’IG Field de Winnipeg voyait son club local, Valour FC accueillir Cavalry FC. Deux équipes présentes dans le quatuor de tête de ce championnat. Valour FC se retrouve un peu distancé mais tout reste encore possible pour le titre et surtout la qualification pour le Final Four. Cavalry FC espère de son côté confirmer et continuer sur sa bonne série pour pointer son nez au sommet du classement.

Les coéquipiers d’Arnold Bouka Moutou ont laissé échapper des points importants sur leur pelouse. Les hommes de Rob Gale ont commencé la rencontre en 3-5-2 étant impactés par de nombreux joueurs blessés et fatigués. Daryl Fordryce, Kevin Aleman, Rodrigo Reyes et Andy Baquero étaient alignés dans le onze de départ à la place de Sean Rea, William Akio, Stefan Cebara et Moses Dyer. Du côté des Cavs, pas moins de cinq changements par rapport à l’équipe qui a joué il y a seulement trois jours à Edmonton. Tommy Wheeldon Jr s’est passé des services d’Anthony Novak, Ahinga Selemani, Jose Hernandez, Richard Da Silva et Joe Di Chiara, remplacés dans l’alignement de départ ce soir par Joe Mason, Ben Fisk, Daan Klomp, Nik Ledgerwood et Sergio Camargo.

Les 45 premières minutes furent timides avec deux équipes qui ont tenté de part et d’autre de progresser vers le but. Kevin Aleman, bien lancé en profondeur derrière la défense, s’est retrouvé face à un Marco Carducci très opportuniste et impeccable. Ce dernier repoussa la frappe de l’attaquant de Valour FC (22e). Plus tard, les Cavs sont parvenus à ouvrir le score grâce à leur attaquant en grande forme Joe Mason à la suite d’un bon centre de la gauche de Ben Fisk et bien aidé par la mauvaise appréciation du défenseur Tony Mikhael (0-1, 32e). Neuf cartons jaunes furent distribués lors de cette première période qui témoignaient d’un jeu très haché.

La deuxième période avec la mise en place du système classique en 4-4-2 et les cinq substitutions n’ont rien changé. Carducci et compagnie ont tenu le score en maitrisant la rencontre qui fut également assez ennuyeuse et surtout marquée par 3 nouveaux cartons jaunes et l’expulsion de Rocco Romeo (90e+8). Les Cavs ont obtenu ce qu’ils étaient venus chercher, les 3 points de la victoire.

FC EDMONTON – PACIFIC FC : 1-2 (0-2). Buts : Ongaro (72e) pour Edmonton ; Diaz (28e),
Chung (34e) pour Pacific FC. – Samedi soir, Pacific FC n’était plus leader au coup d’envoi suite à la victoire de Cavalry FC sur le terrain de Valour FC. Une chose était sure : les joueurs entrainés par Pa-Moudou Kah n’avaient pas d’autres choix que de l’emporter pour reprendre leur fauteuil de leader et ainsi continuer sur la même dynamique que leur match remporté face à Valour FC. Le technicien du FC Edmonton, Alan Koch, avait choisi de titulariser pour la première fois de la saison le jeune gardien de but suppléant Darlington Murasiranwa ainsi que le milieu Anthony Caceres. Pa-Modou Aah a dû se passer des services de son meneur de jeu toujours blessé Marco Bustos. Pourtant les nouvelles sont rassurantes et un retour dans l’effectif dans un avenir très proche est envisagé.

Le début de match était sans grand intérêt jusqu’à l’ouverture du score des Tridents grâce à Alejandro Diaz. A la suite d’un centre de Josh Heard repris de la tête sur la barre transversale, l’attaquant des Tridents fut à la retombée pour reprendre le ballon et ouvrir le score sur sa deuxième tentative (0-1, 28e). Pacific FC a gardé le contrôle de la partie suite à son ouverture du score et parvint quelques minutes plus tard à doubler la mise. Festival de Kadin Chung qui récupéra le ballon aux 40 mètres et qui au terme d’une belle accélération et d’une frappe très puissante des 25 mètres trompa le jeune gardien d’Edmonton Darlington Murasiranwa (0-2, 34e).

La deuxième période a été marque par la grave blessure du jeune portier du FC Edmonton, victime d’une commotion cérébrale. Connor James a donc fini la rencontre après l’accord d’une sixième substitution (71e). Une minute plus tard, Easton Ongaro est parvenu à réduire la marque pour les Eddies en battant Callum Irving d’une belle frappe croisée de l’intérieur de la surface de réparation côté gauche (1-2, 72e). En supériorité numérique après l’expulsion de Jamar Dixon pendant les 10 dernières minutes de la rencontre, le FC Edmonton n’a pas été en mesure de trouver le but égalisateur, et c’est Pacific FC qui a quitté le Clarke Stadium avec les trois points.

Grace à ce score, Pacific FC reprend la tête de cette Canadian Premier League avec 31 points à égalité avec Cavalry FC victorieux dans l’apres midi à Winnipeg.

Crédit Photo : Canadian Premier League

Christophe Ambar

Autres articles intéressant

Hailey Walsh (Gee-Gees) ready to realize her dream in Europe
Tour d’Europe du 3 décembre : Cristiano Ronaldo passe le cap des 800 !
Manchester – United – Arsenal : les notes des joueurs